Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Liz Parrish


Fondatrice de BioViva

Avril 2017, à Paris (via Skype)

Le monde de demain selon eux

« Aujourd'hui, nous pouvons rembobiner l'horloge vitale dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques.

Liz Parrish est la fondatrice du laboratoire de recherches BioViva, plus récemment connue pour avoir testée sur elle-même une thérapie génique qui permettrait de ralentir le vieillissement cellulaire. Elle sera présente en France à l'occasion de l'Echappée Volée du 12 au 14 mai prochain pour y parler du bonheur et de des limites à l'espérance de vie...


Vous êtes à la tête du laboratoire BioViva, pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous faites ?

Je suis la fondatrice de BioViva basé aux Etats-Unis, c’est une compagnie spécialisée en biotechnologie et plus spécifiquement sur les technologies de thérapie cellulaire afin de mieux cibler le vieillissement biologique et atténuer les maladies liées à l’âge. Nous sommes actuellement en train de mettre de mettre en place nos premiers essais cliniques que nous pensons lancer dès cette année. Nous mènerons en parallèle d’autres essais sur le comportement humain, ce qui révèlera des données précieuses.

Est-ce vrai la rumeur à propos du fait, que vous seriez la première personne à avoir testé ce traitement sur vous-même ?

Effectivement, j’étais la première personne à recevoir une thérapie des gênes. Notre première priorité étant la sécurité avant toute chose, et comme aucun de ses traitements n’avait encore été testé sur des humains jusqu’à maintenant, il était de ma responsabilité en tant que CEO de le faire sur moi-même.

Quels types de résultats avez-vous pu constater jusqu’à maintenant ?

En ce qui concerne nos résultats, nous n'avons vu aucun effet négatif jusqu'à présent et les tests indépendants suggèrent que nos résultats reflètent certains des effets observés dans les études sur les animaux. Les télomères - ces courts segments d'ADN situés aux extrémités des chromosomes - dans mes globules blancs semblent avoir été allongés par plus de 600 paires de bases, ce qui équivaut à un renversement d'environ 20 ans de vieillissement des télomères. L'imagerie IRM a également révélée une augmentation de la masse musculaire et une réduction de la graisse intramusculaire. Nous avons également observé une réduction par 6 dans la protéine C-réactive, qui est le meilleur marqueur clinique de l'inflammation et un drapeau rouge y compris les cancers. Mes glycémies à jeun ont également diminué d'environ 25%, ce qui indique une meilleure sensibilité à l'insuline. Ce sont effectivement Un grand signe que mon corps a amélioré le métabolisme. Enfin, mes taux de triglycérides ont diminué de 50%. Nous attendons avec impatience de recueillir plus de données.

Est-ce que on pourrait imaginer un produit à vendre prochainement sur le marché et sous quelle forme ?

Dès que nous aurons plus de données sur la sécurité de la solution, nous prévoyons d’obtenir l'approbation de nos produits et d’administrer nos thérapies à nos patients dans notre réseau clinique. Cette année, nous demandons l'approbation de conditions spécifiques telles que la sarcopénie (une maladie rencontrée chez des personnes âgées qui se caractérise par une perte de la force musculaire) et d'autres symptômes liés à l'âge.

Quels sont les futurs développements à venir pour BioViva ?

Nous planifions d’ouvrir nos premiers essais cliniques pour offrir très vite des thérapies à nos premiers patients. Nos essais de sécurité auront lieu dès octobre. Nous travaillons également à l'établissement d'une installation de recherche et de développement qui optimisera nos thérapies existantes, en plus de développer de nouveaux traitements prometteurs.

À long terme, nous espérons pouvoir repérer et rétablir notre traitement de la maladie et du vieillissement. Nous préconisons l'accent mis sur la prévention et la personnalisation, sans se concentrer sur des conditions individuelles spécifiques qui n'a pas toujours été une stratégie efficace. Si nous voulons améliorer la santé publique, nous devons réfléchir à long terme, et nous devons mettre l'accent sur la santé réelle - et pas simplement une absence de symptômes.


Selon vous, quels sont les tendances actuellement à l’oeuvre qui feront le monde de demain ?

Les progrès de la biotechnologie seront certainement l'un des principaux enjeux perturbateurs de ce siècle avec le potentiel d'aider à la fois la santé et certains défis environnementaux.
Une fois que les thérapies géniques et cellulaires seront améliorées et rendues plus abordables, elles changeront complètement l’accès aux soins de santé comme nous les connaissons aujourd’hui. Parallèlement à la biotechnologie, les progrès dans l'intelligence artificielle, la blockchain, la science des matériaux et la robotique aideront à résoudre certains des problèmes majeurs de l'impact environnemental, de la responsabilité financière et de l'alimentation de la population mondiale à plus grande échelle.

L'amélioration des tests de diagnostic et de pronostic faciliteront également la personnalisation des soins de santé. Cela rendrait l'industrie médicale beaucoup plus efficace pour passer du banc au chevet et traduire ainsi une percée vers l'utilisation clinique.

Quel a été votre dernier effet « whaouh » ?

Une étude menée par les chercheurs de l'Institut Salk Ocampo et publié avant Noël l’année dernière, très impressionnante à propos de souris génétiquement modifiées qui subissent une cure de jouvence. Leur espérance de vie qui est de dix-huit semaines passe avec leurs recherches à vingt-quatre semaines soit 30% en plus. Comment ? En soumettant les sujets à la reprogrammation de leurs cellules transitoires via des protéines appelées facteurs de Yamanaka. Cela a également réparé les télomères. Ce genre de travail montre vraiment que nous pouvons rembobiner l'horloge vitale, au moins dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques.

Suivez les résultats du travail de BioViva USA INC sur leur site.
© BioViva





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Titouan Goenvec Co-fondateur de Peligourmet

Titouan Goenvec  interviewé par Soon Soon Soon

« Le transport représente 40% du prix de vente des produits. Nous avons donc décidé de proposer aux producteurs et aux citadins de mutualiser leurs trajets pour faire venir les produits à des prix abordables. »

à Paris
juin 2018

LIRE LA SUITE

Camille Pène Directrice de FUTUR.E.S

Camille Pène interviewé par Soon Soon Soon

« C’est important de permettre aux visiteurs de pouvoir rencontrer les concepteurs et tester le produit ou service […] je comprends beaucoup mieux la technologie et son potentiel si je teste et discute des implications que cela a avec son concepteur »

à Paris
Juin 2018

LIRE LA SUITE

Julia Mourri & Clément Boxebeld Co-fondateurs de Oldyssey

Julia Mourri & Clément Boxebeld interviewé par Soon Soon Soon

« Dans la rue toutes les générations se mêlent très naturellement. Jeunes, vieux, très vieux sont dans la rue, sortent en famille, font la fête jusqu’au bout de la nuit. »

à Paris (via Skype)
Mai 2018

LIRE LA SUITE

Martin Besson Fondateur de "Sans A_"

Martin Besson interviewé par Soon Soon Soon

« Les personnes sans abri ne sont pas uniquement sans abri, elles sont aussi d’autres choses. Et si avant de s’occuper de la question de l’abri il ne fallait pas s’occuper de cela ? »

à Paris
Mai 2018

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

UP FEST

UP FEST

« Le festival dédié aux innovations positives de demain revient pour une 4ème édition intitulée "Audace es-tu là ?" à la Bellevilloise le samedi 23 juin !»

lire plus

Jour des projets

Jour des projets

« Imagination, audace et innovation seront au rendez-vous ce jeudi 21 juin à l'ESIEE Paris ! 300 étudiants seront mobilisés pour présenter au grand public leur savoir-faire à travers 100 projets.»

lire plus

FUTUR.E.S in Paris

FUTUR.E.S in Paris

« Rendez-vous à La Villette du 21 au 23 juin pour la 9ème édition de FUTUR.E.S in Paris (ex Futur en Seine) !»

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Titouan Goenvec Co-fondateur de Peligourmet

« Le transport représente 40% du prix de vente des produits. Nous avons donc décidé de proposer aux producteurs et aux citadins de mutualiser leurs trajets pour faire venir les produits à des prix abordables. »

Camille Pène Directrice de FUTUR.E.S

« C’est important de permettre aux visiteurs de pouvoir rencontrer les concepteurs et tester le produit ou service […] je comprends beaucoup mieux la technologie et son potentiel si je teste et discute des implications que cela a avec son concepteur »

Julia Mourri & Clément Boxebeld Co-fondateurs de Oldyssey

« Dans la rue toutes les générations se mêlent très naturellement. Jeunes, vieux, très vieux sont dans la rue, sortent en famille, font la fête jusqu’au bout de la nuit. »

1 2 3

Voir toutes les interviews