Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Jean-Louis Etienne


Médecin-Explorateur

19 octobre 2012, Cité de la Réussite, La Sorbonne, Paris

Le monde de demain selon eux

« Il y a toujours de nouvelles explorations et celles-ci s'’appuient sur de nouveaux outils : on fait appel à la génétique des populations pour comprendre la migration des espèces, on fait des prélèvements plus précis, etc. Les nouveaux outils ouvrent de nouveaux champs d’'exploration.

Quelles sont d’'après vous les trois tendances à l'oe’œuvre aujourd'’hui et qui font le monde de demain ?
Plutôt que des tendances je pense à un défi, à l’'équation du monde de demain, celle que j'’appelle l’'équation du siècle. C'’est celle qui concerne les ressources énergétiques : d’'un côté les renouvelables vont satisfaire les besoins domestiques, mais pas ceux de l’'humanité toute entière qui consomme de plus en plus. Et de l'’autre, les fossiles sont là encore pour un bon moment, notamment avec le charbon dans les pays en développement, tout en étant appelés à disparaître. De son côté, le nucléaire doit se développer dans le sens des "Génération 4", c'est-à-dire de l’'utilisation de la quasi-totalité du combustible. Et puis il y a la fusion avec le projet ITER qui est en cours…. L'’équation du siècle est celle de la quantité d’'énergie que l'’humanité consomme. Car aujourd’'hui, on ne se rend pas compte de ce que l’'on utilise au quotidien, on ne se représente pas la complexité des systèmes de production...

Et concernant des tendances plus sociétales ?
Il y a aujourd’'hui des mouvements intéressants dans les entreprises, à l'’initiative de dirigeants de petites entreprises notamment, qui expérimentent de nouvelles relations avec leurs salariés et qui ont des démarches d’'économies d’'énergie. Ce sont généralement des PME dont on ne parle pas, et elles constituent de vrais gisements d'’innovation et de changement.
J'’ai moi-même une petite entreprise : chacun y est responsable de son département. Je tâche de donner du champ à mes collaborateurs, ce qui crée un contexte de confiance où ils se déplient. Malheureusement, le contexte et le système actuels brident les individus, et ce depuis l’'école. Si on disait aux élèves : « tu es bon sur cette matière, continue dans ce sens » plutôt que de les vouloir bons en tout - ce qui fait des élèves avec la moyenne partout…. Aujourd’'hui, il y a dans la jeunesse un potentiel colossal qui n’'est pas exploité.

Est-ce que selon vous l’'époque des grandes expéditions est terminée ?
Il est certain qu'’en matière d’'exploration géographique, on ne va plus découvrir de nouveaux continents.… Mais il y a tout de même encore les abysses océaniques dont on ne sait pas grand-chose, et puis tout le cosmos, Mars, etc. En matière d'exploration terrestre, ce qui change avec le temps en revanche, c’'est l’'échelle de la découverte. Il y a toujours de nouvelles explorations et celles-ci s'’appuient sur de nouveaux outils : on fait appel à la génétique des populations pour comprendre la migration des espèces, on fait des prélèvements plus précis, etc. Les nouveaux outils ouvrent de nouveaux champs d’'exploration.

Une exploration en préparation ?
Oui. Je travaille sur une station océanographique flottante qui va dériver autour de l’'Antarctique, le long d’'un courant qui s'’appelle le courant circumpolaire et qui est certainement le plus grand puits de carbone de la planète. J'’ai construit ce vaisseau, cette station scientifique pour qu'elle dérive tout au long de l’'année autour du pôle et qu'elle permette de réaliser des mesures qui n’'ont jamais pu être réalisées jusqu’'alors.





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Liz Parrish Fondatrice de BioViva

Liz Parrish interviewé par Soon Soon Soon

« Aujourd'hui, nous pouvons rembobiner l'horloge vitale dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques. »

à Paris (via Skype)
Avril 2017

LIRE LA SUITE

Louis Xavier Leca Fondateur & coordinateur du "Carillon"

Louis Xavier Leca interviewé par Soon Soon Soon

« Comment faire en sorte que l’on ne dise pas bonjour à une seule personne mais que l'on connaisse toutes celles qui vivent dans notre quartier et inversement ? »

à Paris
Mars 2017

LIRE LA SUITE

Elliot Lepers Designer & activiste

Elliot Lepers interviewé par Soon Soon Soon

« Aujourd’hui, la création doit avoir un sens pour interagir avec les urgences actuelles [...]. Tout cela doit passer par une réinvention des canaux politiques traditionnels. »

à Paris
Mars 2017

LIRE LA SUITE

Maxime Lelong Fondateur & rédacteur en chef de "8e étage"

Maxime Lelong interviewé par Soon Soon Soon

« Le principal atout du journalisme pour une démocratie éclairée, c’est le pluralisme d’idées. Il faut s’informer le plus possible et dans tous les médias imaginables. »

à Paris
Février 2017

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

#ID17

#ID17

« Le Petit Web organise la nouvelle édition du Grand Prix de l'innovation digitale qui récompense l'innovation dans 7 catégories différentes. Candidatures attendues jusqu'au 12 mai prochain, minuit tapantes.

»

lire plus

#GPJCC

#GPJCC

« Plus que 4 jours pour candidater au Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce. Vous avez une idée ou un projet d'entreprise dans le domaine du "retail" ? 3 prix sont à pourvoir auprès d'Unibail-Rodamco ! »

lire plus

Exponential Happiness

Exponential Happiness

« L’Échappée Volée, vous connaissez ? Deux jours de conférences, d'ateliers et d'échanges avec les meilleurs innovateurs du moment, pour imaginer le monde de demain. La prochaine édition aura lieu du 12 au 14 mai 2017. Réservez vite ici ! »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Liz Parrish Fondatrice de BioViva

« Aujourd'hui, nous pouvons rembobiner l'horloge vitale dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques. »

Louis Xavier Leca Fondateur & coordinateur du "Carillon"

« Comment faire en sorte que l’on ne dise pas bonjour à une seule personne mais que l'on connaisse toutes celles qui vivent dans notre quartier et inversement ? »

Elliot Lepers Designer & activiste

« Aujourd’hui, la création doit avoir un sens pour interagir avec les urgences actuelles [...]. Tout cela doit passer par une réinvention des canaux politiques traditionnels. »

1 2 3

Voir toutes les interviews