Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Béatrice Gherara


Co-fondatrice de Kokoroe

Décembre 2016, à Paris

Le monde de demain selon eux

« Tous les particuliers sont des passeurs de savoir ne dépendant plus des sachants (...)
l'apprentissage doit se faire entre pairs !

Kokoroe est une plateforme collaborative de cours en ligne. A la tête de ce site, 3 jeunes femmes qui proposent à chacun de partager ses passions en prenant des cours ou en donnant. Des maths à l'anglais aux plus insolites comme le hula-hoop...tout y passe ! On a rencontré Beatrice Gherara, l'une des co-fondatrices qui nous a parlé du futur de l'éducation...

Comment vous est venue l’idée de fonder Kokoroe ?



A l’origine de Kokoroe, ce sont trois amies d’enfance, Raphaëlle et Elise et moi-même qui ont décidé de tout plaquer à l’âge de 30 ans pour fonder notre startup. Kokoroe en japonais signifie "apprendre avec le cœur". Notre concept, c’est de permettre à tous de "hacker son savoir" que ce soit en dehors de l’école ou pour être initié(e) à n’importe quel sujet. Aujourd’hui, on peut déjà le faire au quotidien : en réservant son appartement sur Airbnb, son covoiturage sur Blablacar etc. On peut également "booker" son prof sur le site Kokoroé via le moteur de recherche et en parcourant son agenda et ses disponibilités. On peut aussi bien apprendre à cuisiner un risotto que se mettre à la langue japonaise.


Quels types de cours particuliers sont donnés ?


On considère qu’à chaque étape de sa vie, on a des besoins différents. Quand t’es étudiant, tu peux vouloir prendre des cours de marketing, en droit ou en finance. Au cours de ta vie active, tu peux vouloir sur une semaine booster ton CV et celle d’après suivre un cours de graphisme. On essaie aussi bien de se positionner dans des activités intellectuelles que dans des activités de loisirs fun. À côté des cours traditionnels, il existe une forte demande sur des cours de développement personnel, ce qui fait également de nous une école de la vie.
Nous sommes déjà présents dans plusieurs grandes agglomérations françaises : Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Rennes, Marseille, Toulouse, Nice ou encore Strasbourg. En 2017, notre expansion va se poursuivre dans d’autres métropoles en province : Reims, Grenoble, Saint-Etienne etc.


En quoi selon vous, l’économie collaborative peut-elle se mettre au service du système éducatif traditionnel ?


On part du principe que l’économie collaborative est essentielle. L’apprentissage doit se faire entre pairs. On a été très inspirées par l’Ecole 42 et le peer to peer learning avec des élèves qui apprennent entre eux sans professeur. On a répliqué le modèle à une plus grande échelle et de manière monétisée. On souhaite remettre le particulier au cœur de son apprentissage. D’ailleurs, on vient de franchir une nouvelle étape avec AXA qui nous permet d’assurer tous nos professeurs à hauteur de 9 millions d’euros. C’est un gage de légalité, ça les rassure et les encourage à "se marketer" en collaborant avec nous.


Quelles sont les trois tendances majeures actuelles qui selon vous, feront le monde de demain ?



On se positionne de plus en plus sur la tendance du big data. On observe par exemple des business models fondés sur la gestion de données. Des sociétés comme Netflix ou Molotov pour faire des recommandations pertinentes en fonction des goûts. On est justement en train de monter un projet là-dessus afin de faire correspondre les professeurs avec les affinités des apprenants. On dépasse les algorithmes de notation pour aller vers ceux de deuxième et troisième générations : on cherche à connaître les goûts de chacun et le temps passé sur telle page internet. L’ « algo-matching » arrive également dans le domaine de l’éducation. Il y a une valeur ajoutée d’avoir des professeurs adaptés aux besoins des étudiants.
Ensuite vient la question des bots qui permettent de répondre plus rapidement et plus efficacement aux demandes des utilisateurs.
Enfin, la réalité augmentée offre d’énormes perspectives. Dans les applications BtoB, si l’on arrive à la tourner vers les besoins des utilisateurs. Tous les particuliers sont des passeurs de savoir ne dépendant plus des sachants.


Quelle est l’innovation qui vous a le plus marquée dernièrement ?


Les holoLens, ce sont les lunettes de réalité augmentée de Microsoft, c’est juste bluffant. Le potentiel de ses applications sont sans limite et peut être employé dans différents secteurs, que ce soit l’industrie lourde ou le milieu de la santé. Cela va révolutionner de nombreux marchés…

Pour découvrir la palette des cours proposés par Kokoroe, ici !

crédit photo @OEZratti





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Mathieu Potte-Bonneville Philosophe et responsable du pôle "idées et savoirs" à l'Institut français.

Mathieu Potte-Bonneville interviewé par Soon Soon Soon

« Que devient l’engagement dans un univers d’informations où la conscience est constamment exposée à de multiples sollicitations, avec des enjeux économiques importants ? »

à Paris
Mai 2017

LIRE LA SUITE

Liz Parrish Fondatrice de BioViva

Liz Parrish interviewé par Soon Soon Soon

« Aujourd'hui, nous pouvons rembobiner l'horloge vitale dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques. »

à Paris (via Skype)
Avril 2017

LIRE LA SUITE

Louis Xavier Leca Fondateur & coordinateur du "Carillon"

Louis Xavier Leca interviewé par Soon Soon Soon

« Comment faire en sorte que l’on ne dise pas bonjour à une seule personne mais que l'on connaisse toutes celles qui vivent dans notre quartier et inversement ? »

à Paris
Mars 2017

LIRE LA SUITE

Elliot Lepers Designer & activiste

Elliot Lepers interviewé par Soon Soon Soon

« Aujourd’hui, la création doit avoir un sens pour interagir avec les urgences actuelles [...]. Tout cela doit passer par une réinvention des canaux politiques traditionnels. »

à Paris
Mars 2017

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

L'engagement

L'engagement

« Les Napoléons reviennent pour la classe d'été ! Au programme du 19 au 22 juillet 2017 à Arles : une session sur l'engagement avec des workshops, des masterclasses ou encore des conférences sur le sujet. + d'infos à découvrir en ligne. »

lire plus

Le bonheur croissant

Le bonheur croissant

« L’Échappée Volée, vous connaissez ? Deux jours de conférences, d'ateliers et d'échanges avec les meilleurs innovateurs du moment, pour imaginer le monde de demain. La prochaine édition c'est ce week-end du 12 au 14 mai 2017. Réservez vite. »

lire plus

Intelligence(s)

Intelligence(s)

« Le festival Futur en Seine revient à La Villette du 8 au 10 juin prochain. "Intelligence(s) artificielle(s)" sera le maître mot de l'événement. Démos, experts, conférences pointues sur le sujet : foncez-y, c'est gratuit et tout public.»

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Mathieu Potte-Bonneville Philosophe et responsable du pôle "idées et savoirs" à l'Institut français.

« Que devient l’engagement dans un univers d’informations où la conscience est constamment exposée à de multiples sollicitations, avec des enjeux économiques importants ? »

Liz Parrish Fondatrice de BioViva

« Aujourd'hui, nous pouvons rembobiner l'horloge vitale dans une certaine mesure avec diverses interventions scientifiques. »

Louis Xavier Leca Fondateur & coordinateur du "Carillon"

« Comment faire en sorte que l’on ne dise pas bonjour à une seule personne mais que l'on connaisse toutes celles qui vivent dans notre quartier et inversement ? »

1 2 3

Voir toutes les interviews