Le monde de demain selon Susan Weinschenk

Ce que montre la recherche, c’est que les gens se rapprochent plus naturellement de robots sociaux qui ont un caractère similaire à un humain.

Rencontrée à l’occasion de conférence USI Events le 20 juin dernier au carousel du Louvre, Susan Weinschenk, spécialiste en sciences du comportement nous a parlé des interactions homme/machine et de qui nous attendait dans un futur proche.

Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?

J’ai un doctorat en psychologie et je suis auteur de plusieurs ouvrages comme How to Get People To Do Stuff, 100 Things Every Designer Needs To Know About People are two of my books.

Je fais de la recherche appliquée sur cerveau et de la science du comportement appliquée à du design produit, de services ou d’espaces physiques. J’ai eu l’occasion dans ma carrière de travailler tout particulièrement dans le design de produits digitaux. Je suis aussi professeure auxiliaire à l’université du Wisconsin aux Etats-Unis.

Vous étiez intervenante à la conférence USI cette année, de quoi avez-vous parlé précisément ?

Le sujet était « Quel futur pour l’interaction homme-machine ?« , je suis notamment revenue sur le rôle de l’humain. Et plus particulièrement, celui des ordinateurs et des technologies qui ont énormément évolué ces derniers temps.

J’ai insisté sur les défis à venir dans la manière de penser le design des interfaces technologiques qui doit être beaucoup plus « humain » que ceux que nous concevons à ce jour. Notamment en mettant davantage en oeuvre des nouvelles technologies telles que l’utilisation de la voix, la réalité augmentée, virtuelle, mixte et les robots.

Que faites-vous au quotidien dans l’équipe W ?

Je suis la PDG et fondatrice de The Team W, et la cheffe du département des sciences du comportement. Nous sommes une petite entreprise. J’enseigne des ateliers, donne des conférences et des conseils. Nous avons aussi une bibliothèque sur les cours vidéo en ligne que nous avons créés et filmés.

Selon vous, quel(s) scénarios peut-on imaginer concernant les interactions homme/machine d’ici 5 ans ?

Je suis particulièrement intéressée par les robots à usage social – les robots industriels continueront à prospérer, bien sûr – mais les plus intéressants seront les robots qui occuperont des rôles sociaux – compagnons, soignants, réceptionnistes, etc.

Ce que montre la recherche, c’est que les gens se rapprochent plus naturellement de robots sociaux qui ont un caractère similaire à un humain. Ils développent des sentiments et des relations et ils supposent inconsciemment que les robots s’intéressent à eux aussi.

Selon vous, quelles sont les 3 tendances d’aujourd’hui qui feront le monde de demain ?

  • Le besoin d’appartenir à une tribu
  • Le changement climatique
  • Le rythme rapide du changement technologique

Quel a été votre dernier effet whaouh ?

L’intelligence artificielle et l’apprentissage par machine me dérange beaucoup maintenant. Pour autant ces voitures sans conducteur (les Tesla), c’est vraiment un concept incroyable.