Demain, la ville vous comprendra

Demain, la ville sera comme un organisme vivant. Moitié-organique, moitié-minérale, elle s’adaptera à vos besoins et deviendra une alliée discrète et précieuse.

DEMAIN LA VILLE FONCTIONNERA COMME UN ORGANISME VIVANT. Moitié-organique, moitié-minérale, elle aura ses propres capteurs sensitifs pour communiquer avec vous. Lorsque vous marcherez dans la rue de nuit, les lampadaires vous salueront en s’illuminant façon clip de Billie Jean, avant de s’éteindre après votre passage. Dans les squares, des arbres connectés vous indiqueront le temps qu’il fera, ou si l’air est pur dans votre quartier. Et la ville utilisera, pour son fonctionnement, l’énergie que vous dépenserez sur ses trottoirs.

ELLE S’ADAPTERA A VOS BESOINS. Besoin d’une place de parking un chouïa plus grande pour loger votre voiture? Elle élargira l’espace des 30 cm nécessaires pour vous y garer. En cas de pluie, des auvents sortiront des murs pour vous protéger des gouttes et[##colonne##] récupérer les eaux afin de les purifier. Des passerelles, des kiosques de services et des tables de pique-nique sortiront des murs pour vous permettre de passer d’un immeuble à l’autre sans avoir à descendre, de récupérer vos fringues au pressing, ou de faire une pause.

DEMAIN, LES IMMEUBLES NE SERONT PLUS FIGES. Ils ne seront pas montés sur roulettes mais ils changeront de forme selon le temps qu’il fait, en ouvrant grand les espaces vitrés les jours de mauvais temps pour laisser entrer la lumière. Ils respireront à l’aide de systèmes de ventilation évolutifs aussi sophistiqués que des poumons et rafraichiront les bureaux naturellement en été. Leur qualité de bâtiments organiques fera d’eux des êtres vivants évolutifs. La ville sera alors votre meilleure alliée.

Crédits : chanel – Montgomery Ward’s 1961