Demain, échappez à la foule et aux regards indiscrets

Demain, la promiscuité des grandes cités vous poussera à chercher plus d’intimité. La confidentialité sera un luxe et des innovations vous permettront de la retrouver

TOUJOURS PRÉFÉRER AUX VOISINS LES VOISINES. Il y a un passe-temps bien caractéristique des grandes cités : observer ses voisins à la façon de James Stewart dans Fenêtre sur cour. La voisine qui danse devant sa fenêtre à moitié nue, les vieux du 5ème en pleine séance de bronzage sur leur terrasse ou le père de famille débordé par des enfants en furie. Demain, ce qui est un passe-temps pourrait devenir une habitude. Car si on en croit les spécialistes, 65% de la population mondiale sera urbaine en 2050 (contre la moitié aujourd’hui). Autant dire que la promiscuité risque de s’accentuer. Dans la civilisation de « l’open space m’a tuer », comment retrouver un peu d’intimité ?

LE RETOUR DE L’ISOLOIR. Demain, vous verrez alors le retour du bon vieil isoloir, même hors période électorale. Pour échapper aux bruits et aux regards, on aménagera des lieux de silence et on créera des galeries d’art secrètes. [##colonne##]On organisera des concerts privés chez soi, rideaux tirés. Dans la rue, pour une conversation téléphonique, vous utiliserez des cabines spéciales pour portable, directement fixées au mur, histoire de parler en toute tranquillité. Vous fréquenterez les bars à sieste, havre de silence et de paix, avant d’enfiler un manteau-de-discrétion qui s’enroule autour de vous pour vous abritez des regards.

NE PLUS ÊTRE EMPORTE PAR LA FOULE. Demain, l’intimité et l’anonymat seront des valeurs chères. Plus question d’étaler sa vie sentimentale sur les réseaux sociaux : le réseau social individuel permettra d’échanger avec l’élu(e) de son coeur ou un ami, et juste eux ! Avec les mêmes avantages que les autres réseaux. Vous apprendrez à éviter la foule et grâce à une utilisation détournée de la géolocalisation, vous contournerez les lieux où tout le monde se rue. Vous échapperez à la cohue, aux bruits, aux compressions métropolitaines. Pour créer une bulle de tranquillité. Et si le vrai luxe c’était l’intimité ?

Crédits : nymphea.n.y.pic – a401.idata.over-blog – leblogauto – ninfoblog.isicrider – ©Monica Briano