Demain, une vie bien remplie grâce au crowdsourcing

Demain vous aurez un CV long comme une carte de resto chinois. Avec le crowdsourcing, vous serez architecte, peintre, chef d’un resto, etc.

UNE VIE TRÈS REMPLIE. Demain, vous pourrez écrire sur votre CV que vous avez participé à la création d’un resto, d’un paquebot, d’une boutique, que vous avez géré une équipe de foot, élevé veaux vaches cochons et rédigé un projet de nouvelle constitution. Que vous avez inventé un nouveau parfum de thé, conçu un film et planté une forêt. Votre vie n’aura plus aucune limite. Grâce au crowdsourcing vous aurez tout fait, tout vu, tout vécu .

L’IMPORTANT C’EST DE PARTICIPER. Vous interviendrez dans les politiques nationales, vous donnerez votre avis sur un projet de bâtiment, vous aiderez un commerçant local à développer son offre. Et après des élections, lorsqu’il s’agira de faire de nouvelles lois, on vous consultera sur un texte en crowdsourcing comme le font déjà certaines agences de production éditoriale ou certains journaux pour le choix de ses Unes. A la façon d’un cadavre exquis ou via des réponses à choix multiple. Ira-t-on alors vers une nouvelle forme de démocratie ?

TOUT VOUS APPARTIENDRA (UN PEU). En prenant part un peu à tout, tout vous appartiendra aussi un peu. Comme avec le microcrédit qui fait de vous un micro-actionnaire, le crowdsourcing fera de vous un micro-concepteur impliqué. Votre savoir-faire + ceux des autres = un potentiel immense où tout le monde s’engage. Du coup, vous serez un peu partout : sur cette plaque de musée posée en remerciement aux « impliqués », sur la carte de ce resto où vous aurez un cocktail à votre nom pour l’avoir inspiré, sur les maillots de foot de l’équipe locale que vous aurez coachée. Vous aurez tout vu, tout fait, tout vécu.

Crédits : mch37fr