Demain, vous vivrez dans une ville sous-marine

Avec le réchauffement climatique et la montée des eaux, l’existence sous marine s’imposera. Et pour aller chercher vos croissants, il vous faudra un scaphandre.

DEMAIN, VOUS VIVREZ PEUT-ÊTRE A 150 MÈTRES SOUS LA SURFACE DES OCÉANS. Dans une mini-ville sous-marine autarcique. L’énergie viendra d’hydroliennes, l’oxygène de la culture d’algues et vous dialoguerez avec les poissons avant de faire votre séance sous lampe UV quotidienne. Face à la montée des eaux due au réchauffement climatique, mener une vie aquatique s’imposera alors comme une évidence.

AVOIR UNE MAISON SOUS L’EAU, CA VOUDRA DIRE AUSSI BEAUCOUP DE CALME. Loin de la densité urbaine et des terres émergées dont la surface aura réduit avec la montée des eaux. Vous vivrez grâce au plancton qui vous entoure: il fournira l’énergie, l’oxygène et aussi une partie de l’alimentation. Vous partirez en balade dans un sous-marin pour cueillir des coquillages. Et le soir venu, vous vous endormirez sous une constellation d’algues luminescentes, comme plein d’étoiles vertes.

DEMAIN, VOUS POURREZ PASSER VOS VACANCES SUR LES TERRES ÉMERGÉES. Pour rendre visite aux grands-parents, restés dans la vieille maison familiale. Une fois les vacances terminées, de retour sous l’eau avec les dauphins, vous retrouver un peu du soleil de l’été en allant chercher des croissants. Avec un scaphandre.