Vivre sous le régime de la séparation des maisons

Un cabinet d’architecture néerlandais a imaginé pour les couples une maison flottante baptisée « Prenuptial Housing ». Son secret : si vous divorcez, les deux moitiés du bâtiment se séparent aussi…

Le mariage, c’est bien beau ; mais en cas de divorce, qui repart avec la maison ?

Le Studio OBA, un cabinet d’architecture néerlandais, a imaginé pour les couples un concept de maison flottante, capable de résister à deux types de catastrophes : les inondations et les ruptures amoureuses. Baptisée « Prenuptial Housing« , cette bâtisse est composée de deux unités indépendantes en fibre de carbone, préfabriquées séparément et assemblées comme des pièces de Tetris en 3D. Conséquence : en cas de séparation, vous pouvez repartir avec votre moitié de la maison et votre conjoint(e) avec la sienne. Et si, à force de flotter en solo, vous finissez par retrouver une âme sœur logée à la même enseigne, alors vous pouvez accoler vos deux logements et faire maison commune.

C’est ce qui s’appelle le régime matrimonial de la séparation des biens immobiliers.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?