Virer le patron pour prendre soi-même les décisions

En janvier, l’entreprise Zappos aux Etats-Unis a supprimé tous les postes de managers pour tenter le pari de l’holocratie: désormais, ce sont les salariés qui prennent les décisions…

Une boite sans patron, ça fait rêver?

L’entreprise Zappos a tenté le pari en janvier dernier. Ce géant de l’e-commerce américain, spécialisé dans la chaussure, a en effet décidé de modifier complètement son organisation, en dynamitant l’esprit bureaucratique. Finis les managers qui chapeautent une équipe de manière autoritaire, finie la configuration pyramidale rigide, finies les décisions qui sont prises au sommet et exécutées par la base. Désormais livrés à eux-mêmes, sans manager, les 1 500 salariés participent de manière active et responsable à la prise de décision, au sein d’équipes auto-organisées. Les employés n’ont plus un intitulé de poste fixe mais se voient assigner plusieurs rôles, avec des objectifs précis et en constante évolution. Ce mode de fonctionnement c’est l’holocratie, une notion imaginée en 2001 par Brian Robertson et qui permet de mieux valoriser les employés tout en rendant l’entreprise plus flexible.

Alors à la prochaine réunion, vous inscrivez à l’ordre du jour l’idée de virer le patron ?

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?