Vendre sa récolte par SMS

En Afrique, des services par SMS permettent aux agriculteurs d’optimiser leurs productions. En étant par exemple informés des prix auxquels s’échangent les denrées sur les marchés…

Aider les petits producteurs à optimiser leurs récoltes grâce à leur téléphone : voilà le futur de l’agriculture.

C’est ce que propose le service «Labaroun Kassoua», développé par Orange au Niger. Ce service sur mobile permet – contre l’envoi d’un SMS avec le mot « marché » ou « bétail » vers un numéro spécial – de recevoir en direct les prix auxquels les denrées agricoles et le bétail s’échangent sur 57 marchés du pays. L’agriculteur peut ainsi mieux négocier ses produits, optimiser ses déplacements pour saisir les bonnes opportunités, et décider de vendre sa production ou de la stocker. Labaroun Kassoua est un exemple des nombreux services sur mobile proposés par Orange (m-Agri) pour l’agriculture en Afrique : alertes météo par SMS, call center d’experts agronomes (Sénékela au Mali), mise en relation des vendeurs et acheteurs (Bazar Mada à Madagascar), collecte de données à but scientifique, échanges monétaires via son téléphone mobile, etc. Des outils indispensables pour améliorer le quotidien des agriculteurs sur un continent où 63% de la population est rurale et se bat pour assurer pleinement sa sécurité alimentaire.

L’Afrique numérique, c’est une évidence par la pratique.

Que pensez-vous de cette détection ?