Transformer les arbres municipaux en distributeurs de cerises

A San Francisco, les Guerrilla Grafters greffent des branches fruitières sur des arbres publics afin de transformer les trottoirs de la ville en verger ouvert à tous…

Cueillir une pomme en attendant le bus, déguster des cerises en sortant du travail… Pourquoi ces petits plaisirs seraient-ils réservés aux ruraux ?

Dans les grandes villes américaines, le rêve de voir l’espace urbain transformé en potager géant fait son chemin, comme on l’avait vu à Seattle. Et bien souvent, l’initiative vient des citadins eux-mêmes, davantage que des pouvoirs publics. A San Francisco par exemple, la municipalité a banni les arbres fruitiers des trottoirs de la ville afin de maintenir la propreté de l’espace urbain. Dommage. Alors, n’en déplaise aux autorités, une association mystérieuse, Guerrilla Grafters, a décidé de transformer les arbres publics en fruitiers productifs. Armés de tenailles et de ficelles, ils pratiquent l’art de la greffe : ils ajoutent des branches fruitières sur des arbres municipaux. L’opération est méticuleuse et un responsable local en suit les progrès. Sur leur site, vous trouverez le mode d’emploi du guerrillero vert – car bien sûr toutes les greffes ne sont pas biologiquement possibles. Un vandalisme largement toléré par la ville.

Et salué par la 13ème biennale internationale d’architecture de Venise, qui l’a présenté lors d’une exposition sur le bien commun…

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?