Suivre les cours à distance grâce à un robot : testé avec Jeanne

Clouée au lit pendant plusieurs mois suite à une opération de la colonne vertébrale, Jeanne poursuit normalement sa scolarité grâce au robot Beam: elle peut suivre les cours et interagir avec la classe… comme si elle y était !

Opérée de la colonne vertébrale suite à une hernie discale, Jeanne aurait bien pu rater son année scolaire. C’était sans compter sur Beam…

Beam, c’est un robot de téléprésence développé par la marque californienne Suitable Technologies et commercialisé en France par Awabot. Conçu initialement pour les visioconférences, il est constitué d’un logiciel pour le contrôler, et d’un robot équipé d’un écran et de deux caméras, capable de se déplacer dans l’espace. Dans le cas de Jeanne, Beam s’est avéré particulièrement utile. Afin de ne pas louper sa deuxième année de Master Innovation Design Entrepreneuriat & Art à Lyon, il lui a été proposé de suivre les cours depuis son lit médicalisé. « Je peux me déplacer dans les salles, participer en cours, zoomer sur le slide diffusé, m’intégrer à un groupe de travail ou même aller boire un café avec les autres étudiants! ». Une véritable expérimentation du don d’ubiquité qui lui donne parfois le tournis : « contre toute attente c’est épuisant, car je dois gérer deux environnements : celui de l’espace ou je me déplace avec le robot et celui de ma chambre réelle« . Si elle reconnaît qu’au début, « les personnes ne se sentaient pas très à l’aise à la vue du robot et avaient une démarche très infantile » et même que « l’intégration dans l’espace a été difficile« , Jeanne se sent aujourd’hui parfaitement intégrée à sa classe.

Jeanne est la deuxième élève en Europe à expérimenter les cours à distance grâce au robot Beam, mais l’initiative pourrait être prochainement étendue à d’autres élèves hospitalisés.

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?