Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Se nourrir de poudre et d’eau fraîche

Quiz ! Comment nourrir les 10 milliards de terriens qui peupleront notre planète bleue d’ici à 2050 et cela sans recourir à l’agriculture ? 

Pas facile de répondre à la question. La start-up finlandaise Solar Foods fondée en 2017 travaille sur un début de réponse. On vous explique.

Solein est le produit phare de Solar Foods, une entreprise spécialisée dans la conception de cellules de protéines alimentaires. Sa grande réussite, c’est cette poudre alimentaire produite à partir d’eau, d’air et d’électricité. Une fois produite, la poudre se compose de 65% de protéines, de 25% de glucides, de 5-10% de gras et le reste, est composé de matières non-organiques. Le tout ressemble finalement à la composition du soja ou celle des algues vertes. 

Au niveau du procédé de fabrication, rien de révolutionnaire : il est quasiment similaire à celui de la fermentation de la bière ou plus techniquement à l’électrolyse qui consiste à séparer les différents éléments. Solar Foods mélange de l’hydrogène, du dioxyde de carbone (le fameux CO2) et des nutriments comme le potassium, le sodium et le phosphore pour nourrir des bactéries et des microbes provenant de la terre. Une fois bien nourris, ces microbes créent une protéine que l’entreprise déshydrate pour obtenir une poudre : la fameuse Solein.

Enfin, pour donner à cette poudre un aspect « comme(rce)stible » et fibreux, elle passe à la moulinette d’une imprimante 3D. La production est entièrement réalisée en laboratoire et donc totalement déconnectée de l’agriculture traditionnelle. Visuellement similaire à de la farine de blé, la poudre est 100% végan et a une empreinte carbone très faible.

Côté avantages nutritionnels, le CEO de Solar Foods – Pasi Vainikka – déclare qu’avec 1kg de Solein, il est possible de répondre correctement aux besoins journaliers de 7 à 10 personnes. Côté avantages énergétiques, il faut 1.550 fois moins d’eau pour produire la même quantité de Solein que de bœuf. Aussi, la production de la poudre de Solar Foods est 10 fois plus productive que celle du soja. En gros, pour 1m² de terre cultivable, vous produirez 10 fois plus de Solein que de soja. Rien que ça.

Le bémol ? Des universitaires affirment que la Solein ne sera jamais en mesure de répondre aux besoins alimentaires mondiaux et de concurrencer les géants de l’industrie agro-alimentaire, et cela pour plusieurs raisons. Son prix d’abord, trop élevé pour certaines franges de la population qui en aurait le plus besoin : les plus démunis , les personnes en situation de malnutrition, etc. Ensuite, au niveau de la demande elle-même, bien que Solein soit une formidable innovation techn(olog)ique, qui seront les consommateurs prêts à ingurgiter cette poudre ? Le côté « viande préparée en laboratoire » (mais 100% veggie et écolo) n’est malheureusement pas très vendeur. 

Dernier point, celui de l’indépendance face à l’agriculture. Positif pour certain·es, principalement pour la planète, mais réelle menace pour d’autres. 

De la poudre de perlimpinpin ? Réponse en 2025 lors de l’inauguration de la première usine Solar Foods

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !