Servir un banquet avec les invendus du marché

Freegan Pony est un resto aux menus composés d’invendus de Rungis : le chef sauve ainsi ces aliments de la poubelle pour improviser de délicieux menus…

Pour cuisiner un repas équilibré avec les restes du frigo, vous le savez, il faut être inventif.

Le patron du Freegan Pony en a fait sa spécialité. Chez lui, la recette change chaque jour, en fonction des aliments qu’il a trouvé sur le marché. Ou plutôt, près des poubelles du marché. Aladdin se rend en effet à Rungis à l’heure de la fermeture pour récupérer les invendus auprès des commerçants. Des fruits, des légumes, mais aussi de la viande ou du poisson qui n’ont pas trouvé preneur le matin et qui demeurent parfaitement comestibles. De retour au resto (ou plutôt, à l’appart’ qui accueillera les invités), il improvise des recettes qu’il sert à prix d’amis à une clientèle conquise, heureuse de déguster des plats préparés le jour-même, sur place. Surfant sur une tendance née aux Etats-Unis il y a quelques années (le Freegan, qui consiste à ne consommer que ce qui est gratuit) le Pony était promis à un joli succès. Hélas il a fermé ses portes pour une durée indéterminée le 11 avril dernier, pour un problème de local. En attendant sa réouverture, on se consolera en constatant qu’ailleurs en Europe se développent des initiatives similaires. A Copenhague par exemple, où le restaurant Rub og Stub vous propose une formule équivalente : son équipe de bénévoles récupère des mets auprès des supermarchés et reverse l’ensemble de ses bénéfices à des associations.

Freegan is not dead!

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant