Sécher les cours pour avoir son année

Un professeur de design du Texas distribue chaque année à ses nouveaux étudiants un livret les incitant à s’enfuir de l’école. Parce que le vrai apprentissage se fait à l’extérieur des murs…

Avant, c’est le Directeur qui vous convoquait quand vous séchiez les cours. Aujourd’hui, certains profs vous encouragent à le faire.

Alex Egnerd, professeur à l’University of North Texas, est de ceux-là. Pour former ses jeunes étudiants en design, il les incite à passer les grilles de l’école et à aller chercher hors de la fac ce qu’on ne peut apprendre dans l’enceinte d’un amphi. Il leur distribue donc chaque année un livret, « The Experience Passport », dans lequel il les invite à regarder de vieux films, échanger leurs cartes de visite avec au moins cinq professionnels par mois, lire des auteurs récompensés par le Pulitzer… A chaque fois, l’étudiant valide son « expérience » en faisant tamponner son cahier. Mieux qu’un stage en entreprise, plus efficace qu’une rédaction pompée sur Wikipedia, ces exercices confrontent les étudiants à la vraie vie et stimulent leur curiosité.

Mais y a-t-il aussi un tampon pour une après-midi de flipper au PMU du coin ?

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?