Le média qui cultive votre curiosité
Menu
©Rehab

Se meubler en nettoyant l’océan

Dans un contexte alarmant où l’industrie du plastique a produit autant de plastique en 20 ans que depuis la création de ce matériau, la startup bretonne Rehab est plus qu’un vague espoir. Son ambition : désintoxiquer la planète.

Sous l’océan, sous l’océan, doudou c’est bien mieux, tout le monde est heureux sous l’océaaaan”. Oui, enfin ça c’était avant d’atteindre les 9 millions de tonnes de plastiques qui surfent chaque année sur l’océan (Source : WWF). C’était avant que se retrouvent éparpillés dans la mer et sur la terre, les 6,3 milliards de tonnes de déchets, parmi les 8,3 milliards de tonnes de plastiques consommées par les humains depuis 1950 (Source : Sciences Advances)…

Mais si on arrive à garder la tête hors de l’eau, malgré ces chiffres vertigineux, c’est probablement parce que des solutions existent. Ouvrir un atelier de recyclage, pour donner une seconde vie et peut-être même une meilleure vie aux déchets qui s’accumulent sous nos pieds, en est une bonne. Agir et faire agir, avec une alternative aussi bien pratique qu’esthétique, c’est l’ambition de trois collaborateurs, dont les regards se tournent vers un même horizon : plus vert, moins berk

Des parcours différents mais bien complémentaires ont amené Nolwenn, Nicolas et Alexandre à se rencontrer en 2019. Ensemble depuis un an, ils oeuvrent pour que l’avenir ait une autre saveur. Grâce au goût de l’aventure et inspirés par leur parrain Roland Jourdain, ils se sont engagés dans un projet créatif et plein de bienveillance, avec la ferme intention de changer les choses à leur échelle. Et plus si affinités.

Nicolas, ultra concentré sur la fabrication d’une horloge ©Rehab

À bras ouverts, ils accueillent le plastique tel qu’il est, pour ce qu’il est, sans lui taper sur les doigts. Et si il ne vient pas à eux, ensemble ils vont à lui ! Nolwenn, Nicolas et Alexandre le cherchent, le trouvent, pour en faire quelque chose de durable, utile et subtile : des objets auxquels on n’aurait pas forcément pensé. Par exemple, une horloge design réalisée à base de bouchons de bouteilles et de bouteilles de shampoing, qui bat au rythme de la transition écologique, pourvu qu’elle s’accélère. Vous l’entendez ? 

Au-delà de donner un tout autre visage à cette matière, Rehab propose des ateliers de découverte ou de création pour transmettre son savoir et où chacun·e peut imaginer son propre objet, en suivant une démarche écologique. La prochaine étape ? Faire de la sensibilisation dans les écoles, parce qu’il n’y a pas vraiment d’âge pour parler écologie. 

À la question “Et si demain, les déchets devenaient nos ressources ?” La réponse est oui, pour le meilleur et pour l’avenir. Soyons fier·es de nos économies circulaires !

Si vous souhaitez participer à l’aventure Rehab, leur campagne de financement participatif est en cours. À découvrir ici.

Et vous pouvez aussi contribuer au projet en votant pour Rehab afin que la startup gagne le prix coup de coeur de la Banque Postale du mois par là.

Découvrez le projet en vidéo ci-dessous :

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !