Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Se confesser dans la ville du péché

A Las Vegas, Candy Chang invite les visiteurs à livrer une courte confidence qui sera affichée au mur de façon anonyme et éphémère. Idéal pour se soulager avant d’aller parier dans la ville du péché…

What happens in Vegas stays in Vegas !

Du slogan bien connu, l’artiste Candy Chang a fait une installation éphémère plutôt originale. C’est en effet dans la capitale du jeu – qui pour beaucoup de touristes rime avec anonymat et débauche – que cette ancienne designer chez Nokia a proposé il y a quelques temps son expérience Confession. Dans un immense showroom, vous étiez invités à prendre place derrière un rideau, dans ce qui ressemble, au choix, à un isoloir ou à un confessionnal religieux. Là, vous rédigiez un petit texte à propos d’une faute à avouer, d’un complexe à partager ou d’un regret qui vous ronge depuis longtemps. Les messages étaient ensuite affichés au mur, de façon anonyme. Et surtout éphémère : ils n’y restaient que le temps de se faire recouvrir par une nouvelle salve de secrets enfin révélés. Candy Chang n’en est pas à son premier coup d’essai : vous vous souvenez ? C’est elle qui avait installé ce mur immense à la Nouvelle Orléans, où l’on pouvait écrire à la craie ce que l’on souhaitait faire absolument avant de rejoindre le paradis. Le mur « Before I Die »…

En tout cas à Vegas, confessez-vous ! C’est moins ruineux que le Black Jack…

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !