Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Sauver les tissus oubliés

Tous les ans, près de 400 milliards de mètres carrés de tissus sont fabriqués dans le monde. Entre 10 et 20% de cette production, soit presque 60 milliards de mètres carrés de tissus, n’est pas utilisée. Uptrade donne une seconde vie à ces matières…

Il y a quelques semaines, Soon Soon Soon était membre du jury d’une soirée Pitch Please ! organisée par Kiss Kiss Bank Bank. L’occasion de rencontrer des startupers motivés et prêts à pitcher leur projet. Après leur pitch engagé et engageant, nous y avons rencontré Charlotte Billot et Eléonore Rothley, co-fondatrices de la startup UpTrade et gagnantes du premier prix.

Avant de lancer son propre projet, Charlotte Billot a travaillé dans le Barter pendant près de 8 ans. Le Barter, bartering ou troc en version française est une forme d’échange de marchandises entre entreprises, sans contrepartie d’argent. Charlotte y vend des textiles, des produits alimentaires et autres marchandises… en échange de campagnes publicitaires. Après quelques échanges de matières premières textiles, Charlotte commence à se passionner pour les tissus, la mode et la production de ces produits bruts. Cette expérience lui apprend beaucoup sur le trading, la vente et lui donne envie d’entreprendre. Un diplôme en poche, de longues discussions avec des professionnels de l’industrie de la mode pour son mémoire et la rencontre avec sa future associée donnent à Charlotte l’élan pour se lancer.

UpTrade c’est quoi ? Une startup qui a la volonté de faire évoluer l’industrie de la mode, tant au niveau de la production qu’au niveau de la création. Après avoir discuté avec des façonniers, fabricants et créateurs, Charlotte et Eléonore réalisent qu’elles peuvent, à leur échelle, faire bouger les choses grâce à des solutions logistiques efficaces et faciles à utiliser par tous leurs clients. Pour faire plus simple, elles récupèrent les tissus oubliés ou inutilisés, vérifient les matières, calculent le métrage exact et les vendent ensuite à des professionnels de la mode – créateurs, marques, etc. . qui sauront leur donner une nouvelle vie.

UpTrade c’est qui ? D’un côté, Charlotte, passionnée par le textile et la vente, et toujours motivée pour “trouver des solutions à des problèmes que plus personne ne veut regarder…” et de l’autre Éléonore, plus terre à terre et engagée pour une mode plus durable et circulaire.

Et Uptrade au quotidien, c’est quoi ? Comme au début de chaque aventure entrepreneuriale, les journées de Charlotte et Eléonore évoluent rapidement et chaque semaine est unique. Le lundi, les deux entrepreneuses peuvent faire de la manutention, déménager des rouleaux de tissus dans leur entrepôt et le mardi, elles peuvent aller pitcher leur projet à des marques et futurs clients. Grâce à leur motivation et leur efficacité, UpTrade a déjà sauvé près de 800 rouleaux en moins de 6 mois, soit plus de 10.000 mètres linéaires de tissus. Elles ont, à deux, réussi à faire économiser l’équivalent en eau de plus de 3 piscines olympiques, soit 15.750.000 litres d’eau.

Charlotte Billot et Eléonore Rothley

Charlotte Billot et Eléonore Rothley, Co-fondatrices d’UpTrade

Aujourd’hui, près de 400 milliards de mètres carrés de tissus sont fabriqués dans le monde chaque année. Entre 10 et 20% de cette production, soit presque 60 milliards de mètres carrés de tissus, n’est pas utilisée… Mais où disparaissent ces bouts de tissus ? Pour la plupart, ils sont oubliés, laissés au fond d’un placard ou pire, brûlés et incinérés. Ce chiffre impressionnant n’a pas laissé indifférentes Charlotte et Eléonore qui ne comprennent pas que “l’on puisse fabriquer autant de matière pour la laisser ensuite disparaître…”. Elles espèrent à terme créer, non pas un, mais plusieurs nouveaux business models qui fonctionnent, autant pour les créatifs, designers et maisons de mode que pour les fabricants de matières textiles. Des nouveaux modèles pour limiter le gaspillage des matières et non pas la création. Des modèles pour revaloriser les tissus et leur utilisation et ainsi promouvoir une économie plus circulaire. Des modèles pour bousculer l’industrie de la mode et l’accompagner dans cette transition !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !