Sauver les coraux avec de la dentelle

Corail Artefact, le sauvetage des coraux avec de la dentelle française

À l’origine de ce projet fou, Jérémy Gobé, un artiste plasticien originaire de Cambrai. En 2017, il rencontre les équipes de l’entreprise Scop Fontanille, fabrique de dentelle du Puy-en-Velay et découvre le Point d’Esprit qui lui fait tout de suite penser au squelette corallien. Cette année-là, l’UNESCO publie un rapport alarmant sur le déclin du corail et affirme que d’ici 2050, la majorité des récifs coralliens pourraient disparaître. Le bleeching a déjà atteint une grande partie de la grande barrière d’Australie.

Jérémie Gobé se demande alors si la dentelle ne pourrait pas sauver le corail. Il lance le projet Corail Artefact, en collaboration avec Isabelle Domart-Coulon, enseignante/chercheure en biologie marine et Scop Fontanille. Des premiers résultats encourageants démontrent que la dentelle à base de fibres végétales ou bio sourcées peuvent constituer un substrat pour la fixation du corail. On en profite pour rappeler que les coraux, mous comme durs, sont… des animaux !

Découvrez le processus de développement de cette innovation inédite :

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant