Sauver des vies avec une tablette

Le Camerounais Arthur Zang a mis au point une tablette qui permet de mesurer et de transmettre les constantes cardiaques d’un patient. De quoi réaliser des électrocardiogrammes à distance…

Si la technologie vous tient à coeur, alors notez ce nom dans vos tablettes : Arthur Zang.

Après s’être formé à l’électronique à l’aide d’un MOOC (Massiv Open Online Course, un cours en ligne ouvert à tous), cet ingénieur camerounais de 25 ans a créé CardioPad, la première tablette tactile médicale développée en Afrique : un appareil portatif qui permet de réaliser des électrocardiogrammes à distance. Le Cameroun compte moins de 50 cardiologues pour 22 millions d’habitants, et tous sont localisés dans l’une des deux villes principales villes du pays, Yaoundé et Douala. Le suivi cardiaque des patients, en particuliers des ruraux, constitue donc un enjeu majeur de santé publique. Les premiers CardioPads viennent tout juste d’être produits et devraient être commercialisées auprès des hôpitaux au prix d’environ 4.000 dollars, soit un coût deux fois inférieur à celui des autres appareils portables du marché. Les hôpitaux pourront ainsi les prêter à des patients à risque ou à des collectivités locales. De quoi avoir le coeur à l’ouvrage…

Regardez (à l’aide de votre tablette ou non) la vidéo de présentation du projet CardioPad :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?