Retrouver sa grand-mère grâce à sa manucure

Pour identifier les personnes âgées qui souffrent de démence ou de la maladie d’Alzheimer, et qui se retrouvent égarées dans les rues, la ville d’Iruma, au Japon, collent des QR Codes sur leurs ongles…

Lorsqu’une personne âgée souffre de démence ou de la maladie d’Alzheimer, elle ne connaît pas forcément son trajet sur le bout des doigts.

A Iruma, au Japon, la municipalité a mis en place un dispositif à base de QR Code pour identifier les vieilles dames ou les vieux messieurs désorientés par leur maladie et égarés dans les rues de la ville. Le service d’assistance sociale vous invite à coller un sticker sur l’ongle du pouce de votre aïeul(e). Cette étiquette est un simple code-barres qui contient toutes les informations de la personne : identité, contacts téléphoniques, adresse… Alors, évidemment, vous allez pointer du doigt toute une série de questions éthiques – et vous avez sans doute raison. Mais avouez que cela peut se révéler fort utile pour retrouver un proche porté disparu. Et puis, seule la police locale a la possibilité d’interpréter le QR Code et d’accéder aux informations confidentielles de la personne. Ces petites étiquettes résistent à l’eau et au lavage et peuvent rester collées à l’ongle pendant au moins deux semaines. Attention cependant aux mamies qui se rongent encore les ongles.

Voici une présentation du dispositif en vidéo. C’est en japonais non traduit, donc accrochez-vous :

Que pensez-vous de cette détection ?