Réparer son vélo en sirotant un espresso

Né à Londres, le phénomène des vélo-cafés s’installe en France : des espaces dédiés à l’univers cycliste où l’on vient réparer son deux-roues tout en sirotant un espresso…

Le meilleur moyen de découvrir Londres, c’est d’arpenter la ville en vélo. Et tout bon cycliste vous le dira : il fait bon y crever un pneu…

Cela vous donnera en effet un bon prétexte pour aller visiter le Look Mum, No Hands, le premier vélo-café entièrement dédié à l’univers du deux-roues. Ouvert en 2009, ce bar propose une ambiance qui rendra gaga les amateurs du Tour de France : des jantes pendues au plafond, des selles accrochées derrière le comptoir, des pédales en veux-tu en voilà… Vous pouvez y commander un Earl Grey tout en achetant un nouveau guidon, et descendre une pinte de Newcastle Brown en regonflant votre roue arrière. A côté du bar, un atelier de réparation s’occupera de bichonner votre vélo pendant que vous évoquerez la prochaine étape de la Vuelta avec votre voisin de table. La planète comptant un milliard de cyclistes, on peut parier que le phénomène des vélo-cafés n’en est qu’à ses balbutiements. En France, vous pouvez d’ores et déjà visiter le Café Vélo à Grenoble ou la Bicycletterie à Lyon.

Détail important : quand le patron vous dit « ça va? », vous devez répondre « ça roule »! En images :

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?