Rejoindre un flashmob dénudé par amour de l’art

Le photographe américain Spencer Tunick a fait poser 110 volontaires mexicaines complètement nues, dans une rue de San Miguel de Allende. Une approche artistique originale pour célébrer le Jour des Morts…

Vous avez déjà participé à des flashmobs ? Mais seriez-vous prêt(e) à vous y rendre dans le plus simple appareil ?

Pour les Mexicains, le Jour des Morts (Día de Muertos) se différencie de la Toussaint par son côté très festif et coloré, un peu comme un Halloween hispano. Lors du festival artistique « La Calaca« , qui célèbre cette journée tout à fait spéciale à San Miguel de Allende, 110 Mexicaines se sont portées volontaires pour poser entièrement nues devant l’objectif du photographe américain Spencer Tunick – connu pour ce genre de clichés – qui avait lancé un appel à contribution relayé par les médias numériques locaux. L’image qui en résulte, réflexion sur la mort et la paix, semble littéralement gorgée de vie, en ce Jour des Morts. Depuis plusieurs années, à travers ses installations photographiques massives, Tunick cherche à métamorphoser la foule des corps individuels en une forme immense et nouvelle, comme une substance se fondant dans le paysage. Ici, la nudité et l’intimité vous sont montrées sous un angle très particulier, sans arrière-pensée érotique ou sexuelle. Une forme d’art brut, en quelque sorte, mais tout en finesse.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?