Regarder danser les étoiles

Un feu d’artifice comme celui du 14 juillet libère près de 15 tonnes de CO2 soit l’équivalent d’un trajet de 67.000km en voiture essence…

L’entreprise Firefly propose des “faux d’artifice” 2.0 pour réduire cet impact et illuminer vos soirées…

Un feu d’artifice comme celui du 14 juillet libère près de 15 tonnes de CO2 soit l’équivalent d’un trajet de 67.000km en voiture essence (source). L’entreprise Firefly propose des feux d’artifices 2.0 pour réduire cet impact et illuminer vos soirées…

Finis les feux d’artifice. Place aux spectacles de drones lumineux ! L’entreprise propose de véritables shows de drones. Les spectacles sont customisables de A à Z et la chorégraphie est ensuite programmée à l’avance, puis automatisée par un ordinateur.

Firefly a par exemple illuminé la célébration des 100 ans de Ford Motor Company avec un show de drones personnalisé. Disparues les 100 bougies à l’ancienne. Pour l’occasion, 100 drones ont été envoyés dans le ciel.

Plus récemment, les images de la célébration en drones du nouvel an 2020 à Shanghai, a fait le tour du monde. Berceau originel des feux d’artifices, la Chine a interdit ces derniers, dans leur version traditionnelle, dans plus de 500 villes pour des raisons écologiques, laissant place à ces spectacles aériens d’un nouveau genre.

Moins bruyants, plus économiques et moins impactants pour l’environnement, les drones pourraient devenir une alternative sérieuse aux feux d’artifice. C’est ce qu’explique Anil Nanduri, vice-président des nouvelles technologies chez Intel : « Considérez les spectacles lumineux de drones comme les feux d’artifice contemporains, écologiques, réutilisables et plus précis ». L’entreprise avait d’ailleurs battu le record du monde de… drones volants en formation en intérieur lors du CES 2018 à Las Vegas.

Bémol. Cette technologie reste à être complètement maîtrisée… Fin 2018, un spectacle de drones à Hong-Kong a bien failli tourner au cauchemar : une perturbation du signal GPS a entraînée la chute de 48 drones !

The show must go on !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !