Réduire l’impact écologique des événements sportifs

Le sport c’est beaucoup d’émotions mais souvent trop peu d’écologie.

Selon Zero Waste, un événement sportif rassemblant 5000 personnes peut générer 1000 kWh d’énergie (soit 3 années d’éclairage d’une maison familiale) et près de 2,5 tonnes de déchets dont 500 kilos de papier (soit l’équivalent de 12 arbres abattus) ! Trop pour continuer à faire la sourde oreille…

Mardi 7 mai 2019, l’association Zero Waste France a lancé sa campagne “Zero Waste Sport” en publiant un guide pratique sous forme de manifeste qui donne des billes pour la conception d’événements sportifs éco-responsables.

À destination des organisateurs professionnels et amateurs, ce guide dresse en douze points les axes et les marges de manœuvre pour faire des événements sportifs responsables. Vous y trouverez des conseils et bonnes pratiques sur l’utilisation de l’eau, de la nourriture, sur les équipements sportifs et non-sportifs (les toilettes par exemple), etc.

Côté humain, l’association s’appuie sur un réseau de sportifs issus d’associations locales sensibles aux problématiques liées à l’environnement dans les événements sportifs : « les relayeurs ». Ces derniers aideront les organisateurs à appliquer correctement ces bonnes pratiques environnementales de réduction des déchets.

Pour boucler la boucle du durable, Zero Waste fournit même une grille d’auto-évaluation pour rendre compte de l’impact environnemental de son événement et trouver des axes d’amélioration pour les prochains rassemblements.

Pour télécharger le guide de Zero Waste France sur la réduction des déchets sur les événements sportifs, c’est par .

Que pensez-vous de cette détection ?