Redonner des consignes claires au verre

“Re-use” rime avec Toulouse. Grâce à l’association toulousaine Consign’Up, vous allez retrouver le plaisir de la consigne pour vos bouteilles en verre. Une alternative au recyclage, moins coûteuse et moins polluante…

Quand on parle du verre dans la ville rose, c’est l’occasion de se rappeler l’existence d’une oeuvre inachevée de Stendhal. Mais pas que.

La Toulousaine Marion Lembrez veut remettre la consigne du verre au goût du jour. Au sein de l’association Consign’Up, elle a donc décidé de relancer la filière en Haute-Garonne, en partenariat avec des brasseurs et des producteurs de vins locaux, mais aussi avec des cavistes, des AMAP et des épiceries bio – dont le fameux Drive tout nu, dont on vous a déjà parlé. La consigne, c’est à la fois moins polluant et moins coûteux que le recyclage du verre. Au lieu de jeter vos bouteilles vides dans les bornes de recyclage, vous les rapportez au magasin. Puis l’asso se charge de les collecter et de les laver, avant de les réintroduire dans le circuit. Pourquoi casser une bouteille en parfait état ? Autant la nettoyer et la réutiliser.

Dans la même veine, à l’autre bout de la France, le réseau “Alsace Consigne” se mobilise également pour faire renaître la filière. Pour combien comprendre cet enthousiasme, voici quelques arguments solides en faveur de la consigne, dans une vidéo de la Fondation Nicolas Hulot :

Que pensez-vous de cette détection ?