Réaliser le portrait d’un inconnu à partir d’un vieux chewing-gum

L’artiste H. Dewey-Hagborg récupère dans la rue l’ADN que vous laissez traîner un peu partout, et s’en sert pour recréer votre portrait…

Vous allez avoir une bonne raison de ne plus cracher votre chewing-gum dans la rue.

Ce n’est pas seulement sale, c’est également dangereux. Dans votre salive se trouvent en effet des milliards de brins d’ADN que des petits malins pourraient utiliser à bon – ou mauvais – escient. L’artiste américaine Heather Dewey-Hagbord, par exemple, s’amuse depuis quelques mois à ramasser dans la rue des chewing-gums, des poils, des mégots de clopes, bref tout ce qui potentiellement détient des traces d’ADN. De retour dans son labo, elle décode votre ADN et à partir de cette empreinte génétique elle parvient à déterminer vos caractéristiques physiques et votre morphologie faciale. Dernière étape : elle allume son imprimante 3D pour modéliser votre visage. Le résultat est surprenant et inquiétant. Auriez-vous cru que votre portrait serait affiché en 3D dans la collection d’une inconnue?

Alors, ce chewing-gum, vous le ravalez ?

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?