Produire de l’électricité avec des ballons flottants

Le Nissan Electric Café offre une tribune à la co-fondatrice de Zéphyr, une startup qui ambitionne de capter de l’énergie solaire à l’aide de ballons à gaz…

Produire de l’énergie avec des ballons de baudruche, ça peut paraître gonflé…

Et pourtant, c’est plus ou moins l’ambition du projet Zéphyr. Pour tout savoir sur cette startup, rendez-vous dimanche 18 décembre à 14h00 au Nissan Electric Café : vous pourrez assister à l’intervention de Julie Dautel, co-fondatrice de cette jeune pousse issue de l’incubateur HEC. Après une brève présentation du projet, vous pourrez poser toutes vos questions à la jeune startuppeuse. Elle vous expliquera comment elle ambitionne de fournir en électricité les populations les plus reculées et les plus défavorisées du globe, à l’aide de ballons photovoltaïques gonflés à l’hydrogène, qui flottent dans le ciel pour y capter l’énergie solaire. Une idée qui ne manque pas d’air pour des sociétés qui manquent de toitures.

Pour découvrir le Nissan Electric Café, rendez-vous les 16, 17 et 18 décembre 2016, de 10h à 20h, au 132 rue de Turenne, dans le 3e arrondissement de Paris (entrée libre). Métro : Filles du Calvaire ou Oberkampf ou République.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?