Prendre des cours de procrastination

Le poète américain Kenneth Goldsmith prône les vertus de la procrastination sur Internet. Il donne même des cours pour apprendre à le faire. Vous allez pouvoir transformer votre défaut en atout…

Vous n’avez pas réussi à vaincre votre fâcheuse tendance à la procrastination, malgré toutes les bonnes idées proposées sur Soon Soon Soon ? Et si vous faisiez de votre défaut un atout pour réussir ?

Le poète américain Kenneth Goldsmith, l’homme qui avait voulu imprimer Internet sur des feuilles A4, vous incite vigoureusement à procrastiner en glandouillant sur Internet. Mieux : il enseigne la procrastination dans un cours intitulé « Wasting Time on the Internet« , proposé par la University of Pennsylvania. Sa devise : « Distraction is the new concentration ». Une ode aux procrastinateurs et aux multi-taskers, qui sonne comme un haïku. Au-delà de la provocation, il s’agit là d’un véritable manifeste : selon Goldsmith, errer sur Internet serait un vecteur puissant de créativité et d’inventivité. Il déclare même : « J’en ai vraiment assez de lire, dans chaque article, que le Web est néfaste. Je ne pense pas que ce soit le cas. Je pense qu’au contraire il nous rend plus intelligents. »

Une chose est sûre : le professeur ne vous en voudra pas si vous rendez votre devoir de fin de semestre en retard, sous prétexte que vous vous êtes perdu(e) dans Wikipedia la veille.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?