Porter une robe tissée de fils d’araignée

Jusqu’au 5 juin, le musée Victoria & Albert de Londres expose la première cape réalisée en fil d’araignée. Une pièce unique au monde…

Vous avez connu les vêtements en coton, en lin, en laine. Lady Gaga a inauguré la robe en viande. On vous a parlé ici des fringues en spray. Voici maintenant que débarquent les manteaux en soie d’araignées.

Depuis le 25 janvier et jusqu’au 5 juin, le musée Victoria & Albert de Londres expose la première cape réalisée exclusivement en fils d’arachnides. Quatre années ont été nécessaires à Simon Peers et Nicholas Godley pour réaliser ce vêtement hors du commun et unique au monde. Naturellement jaune-or, cette création doit sa qualité aux efforts d’un million d’araignées de l’espèce «golden orb», récoltées tous les matins dans la nature, puis relâchées une fois leur travail accompli. On savait déjà faire des gilets pare-balles et des cordes de violon avec la soie d’araignées, mais c’est la première fois que la mode s’empare de cette technique.

Dans cette vidéo du musée Victoria & Albert, les deux créateurs expliquent la genèse de ce vêtement d’exception :

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?