© kazuend

Planter des arbres pour obtenir son diplôme

La loi a été proposée en mai 2019 à la chambre des représentants des Philippines (on attend la signature du Sénat) 🗳️

En 100 ans, la surface forestière des Philippines est passée de 70% à 20% et entre 1990 et 2005, l’archipel a perdu 32,2% de ses forêts. En cause ? Les déforestations illégales.

Déjà en 2012, une loi avait été votée et imposait à chaque citoyen philippin de plus de 12 ans à planter un arbre chaque année (on ne sait pas si la loi a eu l’effet escompté malheureusement).

En mai 2019, deux membres de la chambre des représentants (Gary Alejano et Strike Revilla) ont proposé le “Graduation Legacy for the Environment Act”. Cette loi impose à chaque élève/étudiant de planter 10 arbres pendant sa scolarité pour obtenir son diplôme. Pour l’instant, on ne sait pas si chaque élève devra planter les arbres chaque année, ou à la fin de chaque cycle (primaire, secondaire et supérieur).

L’enjeu est de taille : assurer la plantation d’au moins 175 millions d’arbres chaque année. Sur une génération, le gouvernement philippin estime qu’environ 525 milliards d’arbres seront mis en terre.

Des agences gouvernementales s’occuperont d’exploiter des pépinières, de produire des plants et de préparer les sites où ils seront plantés : dans les mangroves, des zones protégées, des domaines anciens, des réserves civiles ou militaires, des villes, etc. D’ici 2028, le gouvernement philippin espère au moins recouvrir un espace boisé de 7,1 millions d’hectares ! 🌳

Que pensez-vous de cette détection ?