Piéger le plastique avec des tourbillons marins

Le projet Ocean Cleanup va (enfin) être testé en pleine mer. Son système de filet/entonnoir géant est censé vider en dix ans la moitié du plastique qui pollue les océans…

Et si, pour sauver les océans, vous vous contentiez de faire des ronds dans l’eau ?

Boyan Slat, un jeune étudiant néerlandais, a séduit le monde entier en 2012 avec son projet de nettoyage des océans : Ocean Cleanup. Il a récolté plus de 2 millions de dollars grâce à une campagne de crowdfunding rondement menée. Son système, dont la faisabilité est contestée, est censé vider en dix ans la moitié du plastique qui pollue les océans, en le piégeant dans une espèce d’entonnoir géant. Problème : pour le mettre en oeuvre, il faut construire un immense filet flottant de 100 kilomètres de long, en forme de « V » géant, suffisamment flexible pour suivre les vagues en toutes circonstances. Ce filet utiliserait les courants marins pour récolter les détritus plastiques flottant en surface ou à une faible profondeur. Les déchets ainsi collectés seraient stockés en mer avant d’être recyclés sur la terre ferme. Eh bien, réjouissez-vous, le projet va être mis à l’épreuve au printemps, en Mer du Nord, avec un filet de (seulement) 100 mètres de long, au large des côtes néerlandaises. Bref, le projet est reparti, dans l’tourbillon de la vie.

Un prototype vient d’ailleurs d’être testé en piscine, à l’Institut de Recherche Maritime des Pays-Bas, comme en atteste cette vidéo non océanique et néanmoins hyper clean :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?