Peindre une nature morte avec de l’encre vivante

La startup française Pili vous propose de produire de l’encre colorée à partir d’une souche bactérienne. Vous allez pouvoir peindre avec des couleurs vives – et même vivantes…

Ne soyez pas pessimiste. Voyez plutôt l’avenir en couleurs !

La startup parisienne Pili fabrique de l’encre colorée à partir de colonies bactériennes. Les couleurs sont obtenues à partir des pigments naturellement contenus dans les bactéries. Une alternative écologique aux colorants de synthèse classiques, qui sont souvent toxiques et difficiles à recycler. Le fondateur de Pili, Thomas Landrain, un jeune biologiste normalien veut ainsi promouvoir ce qu’il appelle la « biologie de garage ». Sa recettte : procurez-vous quelques Streptomyces (des bactéries non pathogènes) et attendez une semaine. Vous obtenez alors un pigment bleu de toute beauté, qui vire au rouge en milieu acide et au vert en milieu basique. De quoi extraire une encre 100% naturelle et biodégradable. Prochaine étape : la mise au point d’une encre utilisable dans un stylo fabriqué de façon industrielle. Vous allez pouvoir dessiner des natures mortes avec de l’encre vivante !

Sortez votre écran couleur et regardez donc cette vidéo qui présente un atelier de fabrication d’encre « bactériologique » :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?