Pédaler nu pour les droits des cyclistes

Suite à l’accident d’un cycliste, des centaines d’Australiens ont enfourché leur bicyclette dans les rues de Melbourne pour exiger des mesures de protection. Petite précision : ils étaient nus…

Pour manifester, plutôt que d’effectuer une marche, vêtu(e) de blanc, vous pouvez aussi prendre votre vélo, vêtu(e) de rien.

Alberto Paulon, un chef cuisinier italien de vingt-cinq ans, est mort sur son vélo dans une rue de Brunswick, dans la banlieue de Melbourne. Il a été fauché par l’ouverture d’une portière de voiture et a ensuite été percuté par un camion. Pour manifester leur tristesse, leur solidarité et leur colère, des centaines d’Australiens ont donc décidé d’enfourcher leur vélo et de venir se recueillir en masse, dans le plus simple appareil, sur les lieux de l’accident. Leur revendication : davantage de protections pour les cyclistes en milieu urbain. Cette manifestation a eu lieu une semaine après le drame, dans le cadre du World Naked Bike Ride 2015, un événement qui vise à sensibiliser l’opinion publique aux dangers de la circulation automobile, ainsi qu’à la pollution qu’elle engendre. L’idée est de montrer que sur votre vélo, face à une voiture, vous êtes comme nu(e). Dans ce cas précis, en bon écolo, vous seriez même nu(e) comme un Vert.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?