Ouvrir une boulangerie participative avec ses voisins

Dans un village écossais où la crise avait frappé, un groupe de voisins s’est organisé pour créer la Dunbar Community Bakery. La première boulangerie où chacun met la main à la pâte…

La femme du boulanger l’a vraiment quitté ? Dites-lui qu’il y a mieux que la déprime : vous aider à ouvrir votre propre boulangerie…

C’est ce qu’ont fait les habitants de Dunbar. Dans cette petite ville d’Ecosse où l’économie en berne avait provoqué la fermeture de nombreux commerces de proximité, une poignée de voisins se sont regroupés au sein du collectif Sustaining Dunbar pour lancer un projet de commerce coopératif et collaboratif. Ils ont ainsi ouvert la Dunbar Community Bakery, une boulangerie où chacun vient mettre la main à la pâte. Le lieu a la particularité de n’appartenir à personne en particulier : chacun a pu y investir quelques deniers et possède ainsi une voix lors des assemblées où doivent être prises les décision. Ils sont aujourd’hui 690 voisins à co-gérer le lieu et certains se relaient même au four et au moulin pour proposer des muffins et des bagels à tout le quartier. Composée d’un atelier de fabrication, d’un lieu de vente et d’un petit café, la boulangerie est devenue très vite le seul lieu de la ville où acheter du pain et des pâtisseries artisanales.

Prêt à tenter l’aventure de la baguette communautaire dans votre quartier ?

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?