©Yondr

Oublier son téléphone le temps d’un spectacle

Nous avons tous déjà vécu ce moment lors d’un concert où on ne peut plus en profiter à cause des téléphones qui clignotent de partout.

Si certains musées interdisent les perches à selfie, la startup Yondr propose un autre remède à ce phénomène du côté des salles de spectacle…

Les téléphones portables ont pris possession des salles de concerts et spectacles, que ce soit pour poster sur les réseaux sociaux ou garder des vidéos souvenirs. Mais soyons honnêtes : qui a déjà vraiment regardé ses vidéos de plusieurs minutes prises pendant un concert ?

L’ancien footballeur américain Graham Dugoni a lancé la startup Yondr qui propose un étui permettant de sceller les téléphones afin de (re)créer des expériences uniques et sans mobile. Comment ça marche ? Vous mettez votre précieux dans cette petite housse qui se verrouille/déverrouille grâce à un système similaire à celui de l’antivol. Il permet ainsi d’empêcher son utilisation lors d’évènements tels que des spectacles, des concerts, etc.

En France, c’est Florence Foresti qui a été la première à utiliser cette technologie lors de représentations en 2018. En arrivant à son One Woman Show, chaque spectateur récupérait une pochette Yondr et y déposait son téléphone.

Vous vous demandez surement comment faire en cas d’urgence ? Respirez ! Vous pouvez mettre votre portable en mode vibreur et vous diriger vers une borne de déverrouillage si besoin.

Le dispositif a aussi été utilisé au Festival Fly Open Air à Edimbourg en 2019 sur l’une des deux scènes pour que les festivaliers profitent pleinement de l’expérience et libèrent leurs mains pour faire slamer leurs artistes préférés. De nombreuses stars mondiales comme The Lumineers, Ariana Grande on encore Alicia Keys ont aussi adopté Yondr pour leurs concerts.

Aujourd’hui, la startup accompagne aussi des écoles et professeurs qui en ont assez de voir leurs élèves scotchés à leurs téléphones pendant les cours. C’est ainsi plus de 600 écoles américaines qui ont utilisé Yondr en 2018 !

Alors, atteinte à notre liberté individuelle ou innovation pour se (re)connecter au réel et profiter du moment présent ?

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !