Orange soutient « les makers » à vocation sociale

Orange vient de nouer un partenariat avec La Ruche, le laboratoire d’innovation sociale. Un partenariat qui favorisera le déploiement du modèle partout en France.

Des entreprises qui répondent à des vraies problématiques sociétales (santé, environnement, etc.) tout en gagnant de l’argent, un rêve d’utopiste ?

Pas vraiment : cela existe déjà et s’appelle l’entrepreneuriat social. A La Ruche, incubateur social référent français, plus de 250 entreprises y ont fait leurs débuts pour ensuite voler de leurs propres ailes. Des entreprises qui répondent aujourd’hui aux besoins sociaux fondamentaux avec une dimension humaniste. Vous y trouverez en ce moment 60 entreprises dont Idova par exemple, une start-up qui développe des technologies d’autonomie des personnes en situation de handicap sensoriel, ou encore une agence de voyages solidaires (Double sens), et des entrepreneurs qui développent un système de gestion durable de l’énergie (WattValue). Afin d’accélérer le développement de La Ruche et surtout de développer des sites ailleurs qu’à Paris, Orange s’est donc associé à ce lieu d’innovation sociale. « De par son ancrage territorial fort, Orange est en mesure d’apporter un soutien à La Ruche » déclarait Stéphane Richard, le pdg d’Orange lors de la conférence de presse. L’entreprise fournit donc, au-delà de l’apport financier qui vise à amorcer l’ouverture des nouveaux établissements, un accès à ses technologies et ses savoir-faire internes via du mécénat de compétence. Les entrepreneurs sociaux présents à La Ruche auront aussi accès au Technocentre d’Orange.

En images :

Que pensez-vous de cette détection ?