Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Consommer le steak du futur

Se définir végétarien·ne ou vegan·ne n’est pas une condition pour manger mieux. C’est le message délivré par la startup Les Nouveaux Fermiers qui s’est récemment lancée dans un projet à impact, en démocratisant les aliments simili-carnés. 

Au menu : steak, aiguillettes de poulet ou nuggets. Testé et approuvé. Pour un corps et un esprit sain, sur une Terre saine.

52% des Français reconnaissent que le secteur alimentaire se tient prêt à changer pour réduire son impact sur l’environnement, bien que cette révolution reste encore trop lente pour les sondé·es (Source : Baromètre Max Havelaar de la transition alimentaire 2019). Quand on sait que l’élevage bovin est responsable de 14,5 % des gaz à effet de serre en France, l’urgence climatique ne laissera bientôt plus le choix (Source : FAO). Et si tout commençait dans l’assiette ? 

Les Nouveaux Fermiers ont présenté il y a quelques jours leurs produits chez Hank. Tout un symbole puisque c’est dans ce restaurant vegan situé en plein coeur de Paris que les fondateurs de la startup, tous les deux flexitariens, ont goûté leur tout premier burger végétal. Déjà présents sur la carte de 200 restaurants partenaires et dans 300 points de vente dont les enseignes de distribution Carrefour et Casino, l’objectif des Nouveaux Fermiers est aussi simple qu’appréciable : continuer de consommer ce qui donne du plaisir à nos papilles en arrêtant de consumer la planète. Même si cela alimentera forcément un débat avec les amateurs de viande et/ou les végétariens, l’ingéniosité de Guillaume Dubois et Cédric Meston montre qu’il existe finalement différentes alternatives à la consommation de produits d’origines animales. 

Parce qu’elle est ancrée dans le patrimoine culinaire français et qu’elle se cuisine sous de multiples formes, les fondateurs ont choisi de faire de la viande leur signature. Des protéines de blé remplacent les apports nutritifs d’un steak bovin tandis que la betterave tient lieu de sang pour une sensation juteuse pour le palet. Les nuggets, sont à base de protéines de pois et les aiguillettes de poulet, de protéines de soja. Moins de gras saturés pour plus d’apports nutritionnels. 

Engagée, Made in France, peu énergivore et accessible, l’enseigne s’installe progressivement sur un marché à haut potentiel. Et ouvre les portes à une alimentation nouvelle à celles et ceux qui souhaitent réduire leur consommation de viande, sans en perdre l’odeur et encore moins le goût. Premier mais grand pas vers la popularisation de la viande végétale, comme Beyond Meat ou Impossible Foods avant eux aux USA (les OGM en moins ?), Les Nouveaux Fermiers ne s’adressent pas nécessairement aux vegans, mais bien à l’ensemble d’une population curieuse et désireuse de modifier ses habitudes alimentaires au service de la planète. 

© Les Nouveaux Fermiers

Pour le moment, Les Nouveaux Fermiers se positionnent en B2B mais la marque commence à se développer auprès du grand public avec une boutique en ligne. Pas de projet d’ouvertures de points de vente physique à l’horizon, mais une réelle volonté de faire justement partie du quotidien des Français en multipliant les partenariats avec des grandes surfaces et des restaurateurs. Vous pouvez ainsi déjà les retrouver chez Le Camion qui fume, PNY et bien sûr, Hank mais aussi dans la grande distribution en Ile-de-France.

Depuis 2019, l’aventure se poursuit avec de nouvelles idées créatives et toujours au service de la planète et de notre appétit. Même les plus avides de viandes pourraient se laisser surprendre sans être roulés dans la farine, par l’étonnante similarité avec leurs pêchés, ou filets, mignons. Alors, envie de goûter une première bouchée d’un futur proche ? Rendez-vous juste ici

Et pour encore plus de protéines végétales, découvrez Les Merveilloeufs, une alternative aux oeufs de poules. 

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !