Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Goûter sans prendre un gramme

Vous aussi, vous en avez assez de culpabiliser en grignotant votre petit carré de chocolat quotidien ou en dégustant le gâteau au citron de votre grand-mère ?

Vous n’êtes pas les seuls. À Tokyo, un professeur de l’Université de Meiji a bluffé la science avec un dispositif à la fois intriguant et futuriste…

Docteur Homei Miyashita, professeur au sein de la faculté de sciences mathématiques interdisciplinaires, est à l’origine de cette innovation : un synthétiseur de goût électronique… capable d’imiter n’importe quel goût et saveur. Et le tout, zéro-calorie ! 

Ce dispositif, baptisé “Norimaki Synthesizer”, est un cylindre composé de cinq tubes de gel de couleurs différentes et qui correspondent aux cinq différents goûts. Chaque goût est représenté par une substance spécifique : le salé par de la chlorure de sodium, le sucré par de la glycine, le goût acide par de l’acide citrique, le goût amer par de la chlorure de magnésium et enfin le goût umami par du glutamate de sodium (neurotransmetteur important mais dont les effets sur la santé sont réputés néfastes). Pour l’anecdote, le terme “umami” veut dire savoureux en japonais. Par ailleurs, chaque tube de gel contient également de l’agar-agar afin de lui donner une texture plus agréable au toucher et au goût.

Le synthétiseur peut combiner les cinq goûts de plusieurs manières et avec des degrés différents, afin d’atteindre une saveur spécifique et unique, qui va du california roll au yaourt à la fraise, en passant par un steakLorsque l’utilisateur presse l’appareil sur sa langue afin de goûter à une saveur particulière, un très faible courant électrique est déclenché. Celui-ci traverse le corps et produit un phénomène appelé l’électrophorèse, grâce auquel les molécules d’un gel spécifique peuvent être triées : elles sont alors ajoutées, réduites ou supprimées. Ce processus est rendu possible grâce au matériau qui enveloppe le cylindre : le cuivre. 

Le professeur Homei Miyashita voit cette sucette électronique comme un gadget mais aussi comme une réelle innovation qui pourrait s’avérer utile dans la lutte contre certaines pathologies liées au surpoids. Les personnes atteintes d’hypertension artérielle pourraient par exemple avoir la possibilité d’imiter le goût salé afin de ne plus mettre de “vrai” sel dans leurs plats…

Et qui sait, peut-être que des restaurants 100% dématérialisés verront bientôt le jour et il vous suffira simplement d’être équipé·e d’un Norimaki Synthetiser pour déguster le menu…


À découvrir en vidéo ci-dessous :

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !