Mettre la fièvre à son vélo

Fontius est un bidon de vélo futuriste : il collecte l’humidité de l’air et la transforme en eau pendant que vous pédalez. En clair il remplit votre gourde avec l’eau du vent. #poesie…

Vous ne serez bientôt plus seul(e) à transpirer le dimanche matin lors de vos excursion cyclistes. Votre vélo le fera aussi !

Fontus est en effet le premier porte-bidon de vélo qui mouille sa chemise. Créé par le designer Autrichien Kristof Retezár, Fontus collecte l’humidité de l’air et la transforme en eau potable. Son fonctionnement est simple : quand vous roulez, l’air chargé d’humidité s’engouffre dans la partie supérieure du porte-bidon, avant d’être refroidi dans la partie inférieure, alimentée par des cellules solaires. Les molécules ainsi captées se transforment alors en eau pure et potable. Une belle eau qui vient remplir votre bidon que vous avez vidé déjà depuis des heures. Et vous n’avez même plus besoin de vous arrêter pour remplir le flacon à une fontaine douteuse. Plus vous pédalez, plus vous êtes certain de boire. Et plus vous buvez, plus vous pouvez pédaler, etc. Jusqu’à la Chine. Fontus permet de remplir une bouteille de 50 cl en une heure.

Quand vous partez de bon matin, quand vous partez sur les chemins… Mais avant d’enfourcher la bicyclette, découvrez Fontus dans cette vidéo :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant