Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Méditer pour mieux roupiller

Il existe mille et une techniques et recettes (et pas toujours de grands-mères) pour s’endormir et pourtant, un quart des français déclarent avoir des troubles du sommeil !

Découvrez comment vous assoupir dans les bras de Morphée en toute sérénité…

Vous faites partie de ces personnes qui se retournent continuellement dans leur lit avant de réussir à fermer l’oeil ? Quand vous comptez les moutons, vous arrivez sans souci à aller jusqu’à 100 ?

Pour vous donner un sérieux coup de main, plus besoin d’avoir à choisir entre la pilule bleue ou rouge que Morpheus (dans Matrix, remember ?) pourrait vous proposer ni même de songer à ingurgiter la pilule blanche nommée Xanax. En effet, Charlie et Lulu Guillaume ont conçu de leurs petites mains, Morphée, un objet volontairement déconnecté, pour accompagner les personnes ayant des troubles du sommeil.

Loin d’être une histoire à dormir debout, ils ont décidé de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale grâce – comme souvent – à leur propre expérience. Guillaume était en effet plus que concerné puisqu’il était insomniaque. Pour initier ce projet, ils se sont notamment entourés de médecins spécialistes et de sophrologues et ont imaginé un produit qui correspondrait au mieux aux besoins des personnes touchées.

En quelques mots, Morphée c’est une petite box déconnectée qui propose des séances de méditation et sophrologie pour s’endormir plus vite et mieux. Au total et grâce aux 3 clefs qui permettent de régler la technique de relaxation, le thème et la durée de la séance, ce sont plus de 200 combinaisons possibles à écouter pour s’assoupir !

Après deux années de recherche et développement ils ont lancé leur campagne de préventes sur Ulule en 2017. Le succès a été au rendez-vous puisque leur objectif a été rempli à plus de… 500% ! Depuis, la belle histoire se poursuit puisque la jolie petite boîte est notamment en vente dans les magasins Nature & Découvertes. Plus récemment, c’est au célèbre salon international du CES de Las Vegas qu’ils ont pu faire briller leur projet au-delà des frontières.

Finalement, peut-être que les clefs du sommeil (et donc du bonheur ?) ne sont peut-être pas dans les réveils, bandeaux ou autres oreillers connectés…

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !