Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Vivre dans une maison qui s’adapte à vos habitudes

30 millions. C’est le nombre de maisons connectées en France. Améliorer le quotidien, booster la productivité ou permettre l’indépendance : nombreux sont les avantages de ces smart homes

Et si elles pouvaient même comprendre les habitudes et émotions de leurs occupants et s’adapter à eux…?

Ce concept, c’est la startup californinenne Caspar.AI qui l’a développé. Lancée en 2015 par Ashutosh Saxena, entrepreneur et informaticien, et David Cheriton, ancien professeur d’informatique à Stanford, la startup propose une solution sur-mesure, avec des maisons et appartements qui s’adaptent aux besoins, habitudes et émotions de ses habitants. Anciennement prénommée “The Brain of Things”, l’entreprise a pour devise :  “Live in a home that works for you” – ou vivez dans une maison qui travaille pour vous.

L’entreprise propose une solution fondée sur les technologies d’intelligence artificielle et de deep learning au grand public. Les logements sont ainsi équipés d’une vingtaine de capteurs visuels qui collectent des données et les analysent, afin de proposer une réponse adaptée.

Plus précisément, en comprenant le contexte et les besoins de ses occupants, Caspar.AI propose une multitude d’actions et scénarios. La lumière s’allume et s’éteint automatiquement quand un individu se déplace, avec une intensité variable en fonction de son humeur ou de l’heure de la journée. Par exemple, le soir, la lumière sera plus tamisée que le matin ou en pleine journée, afin de rendre l’atmosphère plus agréable pour les habitants de la maison. Le chauffage, quant à lui, s’ajuste en fonction de la routine des occupants : préférences de température, heure de réveil et de coucher, météo… Le matin, la maison ouvre les stores, prépare le café en déclenchant la machine lorsque vous arrivez dans la cuisine, allume le grille-pain, et ainsi de suite.

Cette solution s’adresse en particulier aux personnes âgées ou en situation de handicap. Elle simplifie leur quotidien et leur permet une autonomie totale. La sécurité est également primordiale pour les fondateurs : la maison peut alerter les proches si le résident fait une chute, ou a été inactif pendant un certain temps.

Cette maison du futur nous semble sortie droit d’un film de science-fiction. Elle peut en faire rêver certains, ou en effrayer d’autres. Sur le papier tout cela semble idyllique, mais est-t-elle vraiment aussi performante qu’elle le prétend ? Imaginez-vous un dimanche, à vous faire réveiller par l’ouverture des stores et l’allumage automatique de la lumière à 7h du matin… Quant aux questions de surveillance, vie privée, ou encore piratage, on le découvrira probablement quand ces maisons se seront démocratisées dans nos villes…

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !