Lire un livre avant qu’il ne s’efface

Un éditeur argentin propose un livre dont l’encre s’efface deux mois après que vous l’ayez ouvert. Dépêchez-vous de le lire…

Avouez-le : vous n’avez jamais lu le dernier roman que vous a offert votre vieille tante. Rangé dans un coin de votre bibliothèque, il attendra son tour (tout comme un livre sur deux offert à la période de Noël).

Une maison d’édition argentine a trouvé la parade pour vous forcer à lire les livres qu’on vous offre. En publiant « El Libro que no Puede Esperar » (littéralement : « le livre qui ne peut pas attendre »), l’éditeur Eterna Cadencia basé à Buenos Aires a conçu le premier livre éphémère, qu’il faut lire vite avant que ses pages ne s’effacent. Vendu dans un sac hermétique, il est imprimé avec une encre qui disparaît progressivement au contact de l’air et de la lumière. Deux mois après ouverture, ses pages deviennent totalement blanches. L’éditeur, associé à l’agence de pub DraftFCB, y a vu un moyen original pour stimuler la lecture de nouveaux auteurs, à mille lieux de la numérisation qui vise à rendre éternels les écrits du patrimoine. Hélas, il est déjà trop tard pour acheter ce livre : tous les exemplaires ont été vendus en une journée – et se sont probablement déjà tous effacés. Mais fier de ce succès, l’éditeur promet de nouveaux ouvrages publiés selon la même méthode.

Démonstration en images:

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?