L’impact écologique de la musique

Il y a 20 ans, le CD était le support roi pour écouter de la musique. L’industrie musicale produisait alors entre 100 et 150 millions de kilogrammes de gaz à effet de serre… aux Etats-Unis seulement ! Aujourd’hui ? Le CD est mort, vive le streaming et ses… 200 à 250 millions de kilo de gaz à effet de serre émis (aux Etats-Unis) !

Selon le magazine américain Pitchfork, la production de déchets plastiques a bel et bien baissé entre 2000 et 2016 : elle est passée de 61 millions de kilos de plastique utilisés pour produire des CD en 2000 à seulement 8 millions en 2016. 

Seulement, l’avènement actuel des plateformes d’écoute musicale en streaming rime aussi avec un accroissement de la consommation des serveurs en énergie. Le problème : le stockage de ces données sur les serveurs émet des gaz à effet de serre et devient davantage polluant et nocif pour l’environnement que la production de CD.

Vous ne pourrez plus continuer à faire la sourde oreille…

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant