Le média qui cultive votre curiosité
Menu
Top innovation green 2019

Le top des innovations green de 2019

En pleine COP 25, après une année marquée par l’accélération non seulement du réchauffement climatique et de ses manifestations, mais également des rapports (sur la désoxygénation des océans, sur la disparition des insectes, des grands mammifères, appauvrissement des écosystèmes…), il est l’heure de dresser notre palmarès des innovations écologiques de 2019. Notre top des innovations green

Car si certains refusent d’écouter ou d’entendre les cris d’alarme des scientifiques ou les prises de parole militantes (Greta Thunberg entre autres), d’autres ont choisi de s’inscrire dans l’action et dans le faire. Et de tenter de sauver la planète bleue avec plus de vert. Aussi de nombreuses startups ou entreprises innovent-elles pour le green. Pour faire rimer innovation et écologie au travail, à la maison et ailleurs. L’innovation est l’un des moyens de répondre au défi de la responsabilité. Pour les entreprises (startups ou grands groupes) ou pour les consommateurs.

Symbole ou manifestation de cette convergence, Vivatech, haut lieu de l’innovation et de la technologie, a fait en 2019, du hashtag #techforgood l’un de ses piliers. Greenwashing ? À vous d’en juger. Mais en tout cas, le mouvement semble lancé. L’environnement est/devient une préoccupation majeure des Français. Et la question de comment faire pour être plus écologique, plus responsable, plus green est posée.

Les innovations écologiques à la maison

Au quotidien, ce sont les innovations écologiques, les innovations green pour réduire ses déchets ménagers, sa consommation (d’énergie, d’électricité, d’eau ou autres), recycler ou réutiliser qui ont la côte. Réduire son empreinte écologique ou environnementale en faisant soi-même avec des matières premières. En limitant ses emballages. Zero waste, zéro déchet ou no plastic sont en passe de devenir non plus seulement des démarches, mais de véritables labels. Voire des marqueurs sociaux et identitaires. Du petit geste du quotidien à la transition écologique globale, les citoyens sont en première ligne. Les innovations 2019 se placent dans une logique de service et de help

Par voie de conséquence, l’innovation aide à prendre conscience de son impact environnemental. Mais également à agir différemment. Pour mettre « éco » dans tous nos gestes.

Les innovations green at work

Au bureau ce sont les startups qui vont innover en proposant là encore de réduire, limiter ou recycler les déchets ou de limiter l’impact carbone des collaborateurs. De la cantine aux chantiers. Sans doute un signe du rôle de plus en plus prégnant des entreprises dans la transition écologique et énergétique. Les startups proposent de plus en plus d’innovations green au marché des entreprises, passant souvent d’une proposition de service ou d’un produit B2C à une logique B2B (ou B2B2C). Comme si les entreprises constituaient un relai de croissance et un levier dans le changement en faveur de l’environnement.

Comme si l’on venait de passer une étape, qu’on était passé véritablement d’une RSE imposée à une RSE engagée, comme si toutes les entreprises souhaitaient devenir des entreprises à mission et devenir B-Corp. 

Mais après les mots, place aux acteurs de ce mouvement. Pour aller vers une économie où penser le changement est une valeur cardinale.

Les innovations écolo en ville

Entre maison et bureau, la ville est l’un des terrains et terreau des innovations écologiques. Parce qu’elle porte souvent en elle les stigmates de la pollution et des erreurs de passés, la ville se rêve en 2019 comme une vitrine ou un laboratoire des innovations écologiques.

Qu’elle soit pensée comme une smart city, comme ville durable ou comme un espace de citoyenneté, qu’elle soit le lieu des échanges et des mobilités, la ville nous donne à voir et à expérimenter le futur du green. 

La gestion des data (centers), de l’eau, des transports etc. sont autant de défis que les villes du futur devront relever. Et que les technologies, les startups et les innovations qu’elles proposent commencent à adresser. 

L’une des tendances consiste à végétaliser, à planter des arbres. Mais, comme le souligne à l’envi le paysagiste Michel Desvignes, travailler avec le végétal à grande échelle (entendre créer des forêts urbaines), cela prend du temps. Beaucoup de temps. Le temps d’une génération. Et il faut veiller à ce que les espèces soient adaptées. Quand il s’agit de refroidir les villes, ne pas se précipiter sur les arbres qui donnent nécessairement le plus d’ombre et qui retiennent l’humidité car ils sont souvent… très gourmands en eau. Les contraintes et problématiques environnementales à l’échelle urbaine sont complexes.

Les innovations green de 2019 les plus prometteuses pour Soon Soon Soon

Et élément fondamental, on naît green ou l’on peut le devenir. Être écolo cela s’apprend, cela se devient. Et les innovations, en mode tech ou low tech, des applications aux usages, vous aident dans votre engagement contre le réchauffement climatique. 

Et pour des guides pratiques du quotidien, pour réduire son empreinte carbone ou limiter sa consommation d’eau ou sa consommation d’énergie, rendez-vous sur le site de l’ADEME.

Avec des bonnes pratiques pour optimiser son impact sur l’environnement, des chiffres sur la pollution et les différents polluants, sur les économies énergétiques ou encore sur l’utilisation des ressources naturelles.

Le tout pour un bilan carbone réduit en 2020 !

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !