Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Innovations et tendances food 2020

Quel futur pour votre assiette ? Que mangerez-vous en 2020 ? Quelles sont les tendances en matière de packaging, d’alimentation et de consommation ? Quels enjeux pour le consommateur, le gourmet, et tous les acteurs de cette industrie ?

Quand il est question de food, le périmètre est large. On parle de nourriture et de boissons, de packaging, d’usages, de lieux, de chaînes d’approvisionnement, de grande distribution, de supermarchés ou même de modèles économiques…
De manière symétrique, l’innovation est dans les produits, les emballages, les business models et dans… les expériences.

Soon Soon Soon vous propose un décryptage des grandes tendances de 2019 qui feront l’actu 2020. Et revient sur les tendances passées qui ont fait psssshittt.

Innovations et tendances food n°1 : #Antigaspi

La lutte contre le gaspillage (alimentaire) s’affiche partout, en mode #antigaspi ou #zerowaste sur Instagram, au resto ou à la maison en passant par les cantines d’entreprises ou des écoles.
L’objectif : limiter son impact lié à la consommation de nourriture et lutter contre le gaspillage alimentaire au sens large. Cette tendance est portée par une vague d’innovations qui portent sur toute la chaîne de valeur :

  • L’innovation food est d’abord autour du plat, dans les couverts : assiettes et couverts végétaux, pailles comestibles, le retour de la consigne pour les contenants
  • L’innovation food anti-gaspi est ensuite à chercher du côté des usages et des habitudes de consommation, avec de nouveaux business models notamment dans la restauration, la restauration collective et l’événementiel d’entreprise. Avec les Empotés, il est de bon ton de remballer ses pots de verre et de ré-utiliser.
  • L’innovation food au sens large, c’est jusque dans la poubelle. Avec les applications bien connues qui permettent de s’organiser pour récupérer les denrées alimentaires invendues (Too Good To Go, Meal Canteen, Optimiam…) mais aussi avec l’upcycling des déchets ou le frigo solidaire. Fini le gâchis !

Innovations et tendances food n°2 : #Engagement

L’engagement se décline sous plusieurs formes. 2019 a vu naître de nombreuses initiatives qui croisaient engagement et food. Là encore, c’est tout l’écosystème qui est concerné.

  • L’innovation engagée se lit et se vit dans les nouvelles formes de distribution : circuit-court, fruits et légumes frais locaux, du producteur au consommateur, zéro marge, nude shopping en Nouvelle-Zélande ou encore #mangerlocal. De la fourche à la fourchette !
  • L’engagement via le food existe aussi dans la proposition de valeur de certaines initiatives, que la cuisine soit l’occasion de mieux intégrer les réfugiés et les migrants ou de redonner sens et éclat à des activités artisanales malmenées par l’industrialisation massive de certains pans du commerce.
    Mamiche, néo-boulangerie parisienne qui revendique du pain 100% artisanal a ainsi ouvert son deuxième point de vente en 2019.
  • L’innovation engagée dans l’alimentation, c’est aussi les distributeurs historiques ou les restaurateurs qui s’y mettent comme le potager urbain lancé par le spécialiste du Cash & Carry METRO fin 2018 à Nanterre, les fermes verticales de Marks & Spencer

Innovations et tendances food n°3 : #Experience

À l’heure des réseaux sociaux et du #foodporn, à l’heure où certains chefs cuisiniers doivent demander aux clients de ne pas photographier leurs créations, l’expérience reste l’une des tendances phares des innovations food 2019, et 2020 ne devrait pas dévier de la trajectoire.
Si les food trucks et la street food sont à présent durablement installés dans le paysage et l’écosystème culinaire, ils ne sont pas les seuls emblèmes de cette recherche de l’expérience.
Ainsi, à notre sens, l’innovation consiste à proposer une expérience innovantes à trois niveaux :

  • une expérience authentique, pour revenir au fondamentaux de la commensalité : Meet My Mama est l’une de ces startups dont l’objectif est de faire vivre au consommateur final un voyage et une expérience culinaire singulière, humaine et garantie sans kérosène. Moins éthique et plus accessible, l’enseigne de distribution Franprix (groupe Casino) a lancé en septembre 2019 une cuisine dans son point de vente de la rue Réaumur à Paris. Pour permettre aux clients de cuisiner directement les produits achetés sur place…
  • une expérience produit différente, pour réinventer le produit, sa consommation ou le découvrir autrement. Après le repas pilule fantasmé des années 80 ou la pause dej’ en poudre, place aux capsules version années 2020. La distribution d’eau en capsules d’algues au marathon de Londres a été largement médiatisée ; la commercialisation de capsules de Whisky comestibles par Glenlivet (Groupe Pernod-Ricard) moins. Et pourtant elle est sans doute annonciatrice d’une tendance, tant en termes d’expérience… que de packaging individualisé et éco-responsable.
  • une expérience technologique : la food c’est aussi la food tech. Qui désigne toutes les technologies qui concourent à développer de nouvelles innovations dans le secteur. Et à cet égard, l’expérience est parfois futuriste. Dans l’assiette ou en salle. À Boston, chez Spyce, vous pouvez ainsi déjeuner dans un restaurant géré par des robots, ou voir votre salade sur mesure ou votre omelette préparées par les robots Sally et Ausca.

Si l’on regarde du côté de la Chine, la livraison, qui apparaîtrait comme plus économique que l’équation cuisiner + s’approvisionner est désormais plus qu’une tendance… Dans cette analyse en termes de coût d’opportunité, celle qui a vu le marché des surgelés exploser dans les années 60 et 70 en même temps que le taux d’emploi des femmes, l’expérience est un facteur déterminant pour déclencher un comportement de consommation différent (fait maison, restaurant…). À suivre en 2020 donc.

Innovations et tendances food n°4 : #Tech

La tech a pris pied depuis longtemps en matière d’alimentation. Que l’on parle d’agriculture, d’agroalimentaire, de processus de production ou de commercialisation. Mais auparavant, il était question de mécanisation ou d’industrialisation. On parlait de machines-outils et de pesticides. En 2019, place à l’agritech, à l’agrotech et à la foodtech. Où il est question de drones, de data, d’intelligence artificielle, de robots ou encore de viande de laboratoire.
Car si l’agriculture est ce qui permet de nourrir la planète, elle est aussi l’un des facteurs qui pourrait la faire mourir. Mais sans entrer dans le débat de l’agribashing, on peut aussi noter que les innovations technologiques en matière de food s’inscrivent souvent dans une démarche progressiste et entrent souvent dans la catégorie greentech. C’est cette tendance que nous avons envie de retenir pour 2019.

  • En Israël, on fabrique de la viande de laboratoire. Comprendre de la viande de synthèse, qui nécessite beaucoup moins d’eau et surtout beaucoup moins de… bovins. Ça ressemble à un steak, ça a le goût d’un steak mais attention : ceci n’est pas un steak.
  • À New York, une startup transforme les émissions de dioxyde de carbone en vodka. Pour une bouteille, Air Co. extrait 1kg de CO2. Cheers !
  • À Eindhoven, une imprimante 3D permet d’upcycler les restes alimentaires et de les “sublimer” pour les consommateurs esthètes.

Innovations et tendances food n°5 : #Healthy

Healthy est sans doute réducteur. Holistique serait sans doute plus approprié pour évoquer la tendance que la sociologue Pascale Hebel (CREDOC) qualifie de “prêt-à-consommer nutritionnel”. Les innovations proposées, à la croisée des chemins entre foodtech et heathtech visent à proposer au consommateur un produit adapté à ses besoins nutritionnels, à son état de santé, à ses caractéristiques intrinsèques.
L’alimentation a donc une portée holistique puisque elle s’inscrit dans une vision intégrée et 360 du consommateur.

  • À Munich, Loewi vous fait une prise de sang avant de vous proposer les recettes les plus adaptées pour booster votre santé et vos performances sportives.
    À Londres, une équipe de Panasonic a développé SHOT, le blender intelligent qui peut vous concocter un smoothie adapté à votre peau en quelques minutes…
    Toujours pour prendre soin de votre peau sans investir dans un pot de crème, il y a la cure de bouillon ou “Bone Broth”.

Innovations et tendances food n°6 : #BeyondVegetal

Le végétal semble une tendance tellement installée qu’on hésite à la qualifier de tendance. Les innovations continuent à enrichir l’offre alimentaire, sur tous les continents, et dans tous les rayons.
Mais 2019 repousse encore les curseurs identitaires. On n’est plus seulement dans le vegan, qui est une définition positive (on consomme le végétal). La différenciation s’accroît, et là encore s’arroge une dimension identitaire, définie comme une négation ou comme une libération.. On est dans le glutenfree (28,7 M de publications sur Instagram) et le #nogluten (541 k publications), dans le #lactosefree (1,1 M de publications) ou le #nomeat (926 k publications). Et après les “no” et les “free”, voici le Beyond, appelant à une réconciliation.

  • Beyond Meat, l’incontournable fausse viande, à retrouver (peut-être) un jour sous le sapin dans un kit de petit chimiste pour fabriquer la sienne à la maison en mode Do It Yourself.
  • L’oeuf Eggstra à la composition 100% végétale imaginé par les étudiants de l’Ecole de biologie industrielle (EBI)
  • Un lait végétal dédié aux plus de 50 ans pour nourrir son cerveau, ses os et ses fonctions digestives. La startup a été fondée par l’un des co-fondateurs de Beyond Meat, comme quoi.

Innovations et tendances food n°7 : #Foo(d)much

Le “Foo(d)much” c’est un mot qui n’existe pas pour des innovations qui ne devraient pas exister en matière alimentaire. Des modes éphémères, des lancements de produits auxquels on a envie de répondre “so what”?, des aliments qui semblent avoir été inventés pour être instagrammables ou Instagram native. Étant peu adeptes du bashing, nous ne les citerons pas ici. Mais vous les reconnaîtrez 🙂

Et comme l’innovation est faite de tendances et de promesses qui ne sont pas toujours tenues, nous avions envie de revenir sur les innovations dont on a pu croire qu’elles deviendraient des tendances de fond mais qui n’ont pas (encore) révolutionné nos cuisines et nos palais :

  • Les algues
  • Les insectes
  • La fermentation…

Rendez-vous en 2020 pour juger.

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !