Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Habiter sur Terre comme sur Mars

Et si vivre dans un village martien était la solution pour protéger la Terre ? La startup française Interstellar Lab, lancée en 2018, a entamé la construction d’un village inspiré des technologies d’exploration spatiale qui préfigure la manière dont nous devrions vivre sur Mars. Pour le moment, cela se passe dans le désert du Mojave en Californie…

La startup, fondée par Barbara Belvisi, a démarré son activité à Station F à Paris, et en parallèle à Los Angeles. En novembre 2019, elle a annoncé le lancement de son projet de développement du premier village autonome et autosuffisant terrestre, appelé “EBIOS” (Experimental BIOregenerative Station).

Celui-ci sera construit en Californie dans le désert du Mojave et ouvrira ses portes en 2021. Il s’étendra sur 70.000 mètres carrés et génèrera l’énergie et l’eau nécessaires pour permettre à 100 personnes d’y vivre en communauté. Le village sera entièrement autonome : un système de capteurs similaire à celui présent dans les stations spatiales sera mis en place afin d’assurer la potabilité de l’eau, ainsi que des panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité. Des serres y seront également installées pour que les habitants puissent y faire pousser fruits et légumes, village végétarien donc. En ce qui concerne les déchets et le recyclage, les habitants feront eux-même leur compost. Cela devrait être plutôt simple : aucun matériau non recyclable sera autorisé au sein de cet écosystème autonome. La station sera donc zéro-déchet, écologique et responsable. 

Qui pourra y vivre ? EBIOS sera ouvert aux professionnels mais aussi au grand public : des familles, chercheurs, ingénieurs, étudiants et futurs astronautes pourront s’y rendre afin d’apprendre et prendre part au développement de ce nouveau style de vie et habitat. Tout y sera organisé afin que ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce mode de vie futuriste puissent y habiter pendant une semaine et y vivre selon un programme sur mesure d’activités allant de la formation d’astronaute jusqu’au développement de l’agriculture du futur. Les (vrais) astronautes pourront eux aussi venir s’entraîner dans un centre qui leur sera dédié. 

Les recherches effectuées, en collaboration avec différents experts de la NASA vont permettre à la startup de développer des solutions d’habitations, pour aujourd’hui et pour demain, pour vivre sur Terre, et bientôt sur Mars et ailleurs…

Le coût de cette installation est estimé à environ 30 millions de dollars. La startup a donc lancé ses premières levées de fonds auprès de business angels pour récolter cette somme et avancer sur la construction du village.

Interstellar Lab compte bien se faire un nom parmi les nouveaux acteurs du spatial comme SpaceX ou certains GAFAM. Barbara Belvisi, la fondatrice, fait partie de cette vague d’entrepreneurs qui veulent partir à la conquête de l’espace. Avant ce projet, elle a notamment participé au lancement de Hello Tomorrow, évènement consacré à l’innovation technologique et a créé la société de capital-risque dédiée à l’électronique, Hardware Club. Afin de mener à bien son projet de villages EBIOS, elle a monté une équipe de 5 professionnels, tous passionnés par l’espace et la tech. Ces derniers font partie du New Space, une industrie née aux États-Unis qui ouvre la voie de la conquête spatiale à de nouveaux acteurs, anciennement dominée par des géants comme la NASA ou Arianespace. 

La construction d’espaces de vie sur la planète rouge et sur la Lune est depuis quelques temps une véritable tendance dans le secteur du spatial. SpaceX, entreprise américaine dirigée par Elon Musk, travaille notamment sur un projet d’habitations sur Mars. Début 2020, ce dernier a affirmé qu’il enverrait près d’un million de personnes sur cette planète d’ici 2050 grâce à SpaceX. L’Agence Spatiale Européenne travaille quant à elle sur un projet de base habitable sur la Lune… 

Rendez-vous en 2050 sur Mars, la Lune ou une autre planète !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !