Finir son poisson sous peine de payer une taxe au patron

Pour sensibiliser à la cause des pêcheurs, le resto tokyoïte Hachikyo fait payer une taxe pour tout morceau de poisson commandé mais non avalé…

Devant votre déjeuner, pensez-vous parfois à ceux qui ont travaillé dur pour vous rapporter tous ces bons produits que vous engloutissez ?

C’est pour sensibiliser ses clients à la condition des pêcheurs japonais qu’un restaurant de Tokyo a instauré une taxe un peu spéciale. En lisant le menu de Hachikyo, vous comprendrez deux choses. D’abord que la spécialité de la maison est le Tsukko Meshi – une assiette de riz ornée de savoureux oeufs de saumons, appelés les rubis de la mer. Ensuite, qu’il y a ici une règle de fonctionnement bien particulière : celui qui ne finit pas son assette devra faire une donation au resto. L’idée n’est pas d’enrichir le cuistot mais de reverser l’argent aux communautés de pêcheurs qui fournissent le poisson. Et aussi de vous faire comprendre que derrière un saumon, il y a un pêcheur qui a des conditions de travail difficiles et qui prend parfois des risques pour que vous puissiez vous régaler. Du coup, mieux vaut apprécier son travail à sa juste valeur…et l’avaler jusqu’au bout. Sous peine de payer 10 yens supplémentaires et d’être privé de saké !

Un bloggeur installé au Japon l’a essayé. Découvrez son test en vidéo:

Que pensez-vous de cette détection ?