Le média qui cultive votre curiosité
Menu
©Kippit

Faire sa fête à l’obsolète

Vous rappelez-vous de cet Espagnol qui s’était filmé en train de jeter son frigo en pleine nature ? La police l’avait retrouvé et sommé d’aller récupérer l’objet du délit. On récolte toujours ce que l’on sème, en particulier quand il s’agit de faire n’importe quoi. 

Mais heureusement, nombreux sont les projets, comme celui de Kippit, à rejoindre le cercle vertueux de l’économie circulaire. 

En 2019, Kippit sort son épingle du jeu en repartant avec le prix “Innovation” de la huitième édition du salon MIF Expo, entièrement dédié au Made in France. Six années plus tôt, l’entreprise naissait sur les terres occitanes, grâce à Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet. Leur ambition ? Tout changer pour ne plus rien changer

La startup voit le jour suite à cette “panne de trop”. Celle qui nous fait penser que le produit est bon à mettre à la poubelle, encore. Celle qui nous précipite en magasin pour acheter une nouvelle bouilloire, pour y retourner l’année d’après, encore. Celle qui nous fait littéralement péter des câbles, ou les plombs. Bref, celle qu’on redoute et qui arrive forcément, la panne de trop.

L’obsolescence programmée, cette vieille ennemie. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut maintenant nous aussi lui jouer de mauvais tours, à la seule condition de le vouloir. Finie la date limite de consommation (DLC) de votre électroménager du quotidien ! Kippit a imaginé Jaren, la bouilloire multifonctions (chauffe biberon, cuisson vapeur, bain-marie, infusions…), durable, recyclable, et Made In France. Elle sera disponible dans le courant de l’année et coûtera entre 150 et 200€.

©Kippit

Kippit choisit la même voie déjà empruntée par de plus en plus d’entreprises éco-responsables, qui pourraient même finir par se bousculer. Et si Jaren peut-être fière d’attirer l’attention, elle sera bientôt accompagnée de Fraval, le lave linge qui lui aussi dit stop à l’obsolescence programmée. Fraval ne verra toutefois pas la lumière du beau soleil d’Occitanie avant 2022, vous allez bouillir d’impatience…

L’histoire de Jaren et Fraval sera donc sans fin, pour le meilleur et pour le pire, puisqu’à chaque pépin sa réparation !

Pour en savoir plus sur Kippit et leur démarche, c’est ici !
Et pour participer à la campagne de financement participatif de Jaren (la bouilloire donc), c’est par là

À découvrir en vidéo ci-dessous.

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !